KONGOLISOLO
Actualité

Devoir de mémoire : nous devons apprendre à vivre à la manière Noire/Africaine, c’est le seul moyen de vivre en liberté dans la dignité, (nous devons travailler à décoloniser notre mentalité et atteindre le bonheur dans les limites du sacrifice; que nous devrions être prêts à faire), nous devons reconditionner notre peuple à s’accepter tel qu’il est, à ne pas avoir honte de sa situation réelle, à s’en contenter, à s’en glorifier; pourquoi le Noir/Africain peine à se libérer de l’Esclavage ? « La force de l’oppresseur est la mentalité de l’opprimé; tant que le Noir/Africain aura peur et se sentira (sous-humain) face au Blanc/Occidental, il restera toujours son esclave, l’espace-temps aura alors rien servi; qui peut y comprendre ?? En Afrique, un Noir/Africain de 2015 ou un Noir/Africain actuel affiche le même caractère que celui de 1915, face à l’homme Blanc/Occidental »

L’impérialisme, en tant que chasseur de la préhistoire, tue d’abord spirituellement et culturellement l’être humain, avant de chercher à l’éliminer physiquement, (la négation de l’histoire et les acquis intellectuels des peuples Noirs/Africains est le meurtre culturel, mental, qui a déjà précédé et préparé le génocide ici et là dans le monde).

Entre votre image et votre histoire, que contrôlez-vous le plus Noirs/Africains? Celui qui contrôle son image contrôle également l’estime de soi, le respect de soi et le développement de soi. Quiconque contrôle son histoire contrôle également sa vision du monde. En d’autres termes, celui pour qui l’histoire est contrôlée n’a pas de vision du monde.

By, Cheikh Anta Diop

Articles similaires

Laisser un Commentaire