KONGOLISOLO
Actualité

MAÂT: l’essence des mathématiques « Quiconque veut connaître la nature, l’essence et le but des mathématiques doit d’abord s’interroger sur sa source africaine plus précisément de celle du scribe (Ahemessou) »

Son nom est écrit en réalité « Ahmsu » en caractères hiératiques africains qui s’écrit naturellement sans toutes les voyelles prononcées, mais qui a faussement été prononcé à la manière arabe « Ahmès » par de soi-disant égyptologues qui par cet acte, profanaient autrefois ce texte sacré transcrit dans une écriture anciennement appelée Mdu Ntr

En mutilant ainsi son nom, les « apprentis égyptologue » ont une fois de plus prouvés le fait irréfutable, qu’ils étaient des ignorants totalement étrangers à l’antique Afrika, en particulier aux immenses connaissances de cet Africain qui est incontestablement l’un des premiers grands mathématiciens connus de l’histoire et l’un des tous premiers philosophes dans le domaine des mathématiques, qui a pourtant tant écrit au sujet des mathématiques, il y a 17 siècle avant l’ère présent.

Articles similaires

Laisser un Commentaire