KONGOLISOLO
Actualité

Qu’est-ce que la science Noire/Africaine ? Au cœur de la science Noire/Africaine, pour les Noirs/Africains, il y a trois concepts qui traduisent la même chose en parlant de la science Noire/Africaine : c’est l’étude (des mondes naturels, de la Nature et de la cosmologie); ce sont là les trois concepts comme prérequis pour comprendre l’essence même de la science Noire/Africaine, « Si par exemple les (Neteru), considérés comme les aspects symboliques et les multiples personnalités de la grande cause de la création, étaient utilisés par nos anciens pour représenter différentes parties de la Nature, c’est parce que la création elle-même est si immense qu’il était tout simplement impossible de connaître et de comprendre exactement son principe de création ou (créationnel), à partir justement d’un point de vue global; comme cela se passe généralement dans les religions occidentales »

Pour ce faire, seule la compréhension des différents aspects des Neteru a permis aux anciens sages Noirs/Africains, d’apprendre, d’une manière naturelle, toutes les parties fondamentales de la création dont toutes ses facettes ont pu être ensuite synthétisées pour établir une parfaite compréhension de l’ensemble. C’est pourquoi, aujourd’hui le mot « Neter », est devenu la base pour le mot Nature dans presque toutes les langues du monde.

Les anciens savants avaient compris que toutes les parties de la création possédaient des aspects différents, et à la fois indissociables les uns des autres. C’est de cela qu’ils ont également remarqué que chez les êtres humains, il y avait aussi plusieurs aspects tels que la constitution triple de l’homme, c’est-à-dire le « Corps et l’âme et l’esprit », tout comme ils ont compris que, par cette méthode, les plantes aussi avaient des aspects différents ; comme en est de même pour les animaux, (l’eau, le feu, les rochers, Etc). C’est pourquoi, même aujourd’hui, les Noirs/Africains culturellement instruits, se réfèrent encore à tous ces aspects, tels que (les qualités, les caractéristiques, les traits de caractère, les côtés, les facettes trouvées dans le monde naturel), lesquels permettent de comprendre, par analogie, toutes les manifestations qui sont associées à chaque attribut, à la nature d’une chose ou d’une personne, autrement dit correspondant à chaque énergie naturelle.

Et, dès lors que nous utilisons cette clé universelle, alors il devient plus facile pour tous de remarquer que « Tout ce qui est au-dessus est également en base », et inversement. C’est ce qu’Hermès a récupéré. L’axiome hermétique vient de l’Afrique, mais il faut aussi comprendre que la vérité principale de la Nature peut être déverrouillée. Et par conséquent, que nous avons aussi la possibilité d’étendre, partout sur terre, la même mécanique que le principe créateur lorsque toutes ses manifestations sont à chaque fois vérifiables et vérifiées dans la Nature.

Au cœur de la science africaine

Articles similaires

Laisser un Commentaire