KONGOLISOLO
Actualité

Le saviez-vous ? Dans la tribu des Awa Guja (Brésil), les gens de cette tribu voient l’unicité de la vie en tout, ils croient avant tout que (ce qui fait mal à l’homme fait aussi mal aux animaux), parce que ceux-ci ont le corps du désir et ressentent toutes les sensations comme autant que les hommes; c’est pourquoi ils prennent soin des animaux et soulagent leurs souffrances; « Lorsque ces Indiens de la forêt amazonienne se rendent compte que la femelle de certaines espèces d’animaux est tuée et qu’elle a laissé des orphelins ou lorsqu’ils découvrent qu’un bébé perdu sans mère (dévoré ou chassé par un prédateur), ces bébés orphelins sont récupérés et élevés par la tribu, ils vivent et grandissent avec eux comme un de leurs enfants, ils font ainsi partie intégrante de la famille »

Les mères (humaines), deviennent les nourricières des petits animaux autant que leurs propres enfants. Elles leur prodiguent le plus de soins possible. Et ces petits animaux grandissent en toute confiance dans la compagnie humaine. « Imaginez si cela se produisait en Afrique, on s’empresserait de dire qu’une telle pratique est de la sorcellerie … Vraie ou Faux?? Ce qui est sorcier en Afrique ne l’est pas sous d’autres (Cieux) ».

Les Noirs/Africains ont été tellement aliénés qu’ils voient la sorcellerie partout en Afrique. Toutes les pratiques ancestrales, coutumières et culturelles sont carrément moquées, elles sont assimilées à la sorcellerie de manière farfelue !

Les ancêtres Noirs/Africains avaient beaucoup de respect pour la nature. Ils le vénéraient dans le sens où ils savaient que leur existence et leur bien-être dépendaient du respect des lois de la Nature. L’équilibre et l’harmonie avec la Nature ont été strictement observés afin que les ressources de la nature soient gérées exploitées et gérées rationnellement, et non comme l’exploitation sauvage de nos jours.

Nous devons retourner à la Nature si nous voulons survivre sur cette terre déjà saccagée. L’évolution scientifique et technologique ne doit pas nous éloigner de l’intuition qui nous permet de comprendre le langage de la Nature. C’est à l’école de la Nature que nous apprenons à vivre en harmonie avec ses lois. Alors, marchons dans les pas de nos ancêtres Noirs/Africain,s et nous ne regretterons rien!

Ce qui est sorcier en Afrique ne l’est pas sous d’autres « Cieux »

Articles similaires

Laisser un Commentaire