KONGOLISOLO
Devoir de mémoire – le dynamisme des Noirs/Américains dans l’histoire de l’Amérique : si l’Amérique a taillé sa puissance et sa gloire dans le roc, c’est avec les Noirs/Américains; ce sont eux qui ont façonné l’Amérique rugueuse dans les tranchées, mais Abraham Lincoln n’a pas libéré les esclaves; il les a tout simplement émancipés; ce qui rendait la propriété des esclaves (appartenant à des particuliers) à l’État ou au gouvernement; de plus, ce que Lincoln a fait, faisait partie d’une stratégie politique, visant au profit du Nord
Origine Kémite du Bouddha selon Cheik Anta Diop; il semblerait que le Bouddha soit un prêtre égyptien chassé de Memphis par les persécutions de Cambyse (-525) : cette tradition justifierait la représentation du Bouddha aux cheveux crépus; « Les archives historiques n’invalident pas cette tradition; (Koempfer, dans son Histoire du Japon), affirme que Bouddha Saçya, de l’Inde, était un prêtre de Memphis, qui a fui l’Égypte vers l’Inde au moment de l’invasion de Cambyse, qui n’a eu lieu qu’en l’an 525 av. J.-C. Koempfer a voulu tout rapporter à une idée dominante (la diffusion en l’Asie des doctrines égyptiennes par les prêtres de Thèbes et de Memphis exilés par Cambyse ou fuyant ses persécutions) »
Devoir de mémoire : qui pour dire aux Blancs/Occidentaux que les ancêtres Noirs/Africains savaient compter et calculer avant l’arrivée de leurs ancêtres dans la soi-disant Afrique ? Ne vous laissez pas berner par qui que ce soit, surtout ceux-là qui estiment que l’histoire des Noires/Africains remontent à l’esclavage ou à la colonisation; avant même qu’ils n’arrivent sur le soi-disant Continent/Africain, nos ancêtres savaient déjà compter et faire des calculs; « Le Ware (Wale) appelé différemment dans les langues Noires/Africaines (Ngola, Mangola, Ndeba; Etc); n’était pas de simplse jeux; c’est la première calculatrice; et à l’instar du rubis cube c’était un outil pour booster son QI »

Les Noirs et leurs inventions

Devoir de mémoire – le sadique colon a imposé ses convictions convictions (politiques, scientifiques et mêmes spirituellesaux Noirs/Africains au point que les Noirs/Africains ont perdu la culture de l’apprentissage (du savoir) : la curiosité d’apprendre a disparu et elle a été remplacée actuellement par la peur coloniale autrement appelée (Blasphème), dans la foi coloniale (croyez seulement et vous serez sauvé); « Les religions importées ont créé une phobie que personne ne peut expliquer; les Noirs/Africains oublient que leurs ancêtres étaient considérés comme des modèles universellement imités; ces ancêtres étaient (les Dieux vivants sur la terre), dans tous les domaines puisqu’ils détenaient le code du sacré; ils sont à l’origine de la civilisation humaine »

Admi1

Devoir de mémoire – l’Afrique point de départ de toutes les civilisations : quand on dit que (l’Afrique est le berceau de l’humanité), ce n’est pas une simple promesse, c’est une preuve d’exactitude mathématique; « L’Afrique est le (Continent Père), l’Afrique est la (Terre Mère); Tout a commencé en Afrique avant de s’étendre aux autres Continents (science, techniques, technologie, architecture, arts, philosophie, politique, administration, spiritualité ; Etc), partant de l’Afrique ancienne, l’héritage spirituel se trouve aujourd’hui à Rome »

Admi1

Devoir de mémoire : Technologiquement parlant, les Noirs/Africains étaient assez modernes et connaissaient (le Chant, la danse, la peinture, les mathématiques, Etc), bien avant que le premier être humain ne quitte le continent lors de la seconde migration, 83 000 ans avant notre ère; « Tout cela signifie que la culture et la civilisation avaient commencé depuis longtemps, en essayant de comprendre les différents types (de nourriture, de fabrication d’abris et de vêtements), cela signifie également que la langue, la communication et l’agriculture étaient donc déjà présentes »

Admi1

Devoir de mémoire – les Afurakanu, ayant une culture multimillénaire des nombres, ont toujours utilisé les nombres divinatoires et la géométrie fractale pour obtenir de leur glande pinéale très active, un lien permanent avec leur Esprit; c’est pourquoi lorsque les Afurakanu régnaient sur le monde, tout était moral et créatif; « Pourtant, si aujourd’hui nous avons beaucoup de mal à nous en souvenir, c’est surtout à cause de la tromperie et de notre inutilité dans la société telle qu’elle a été imaginée par d’autres; ainsi, la créativité est un atout de notre Esprit, car elle cherche toujours à se rapprocher de quelque chose qui n’a jamais existé et c’est cette nuance qui nous donne une définition de l’Esprit bien différente de la simple possession d’un cerveau »

Admi1

Heureux KWANZAA : célébration de la fête de Kwanzaa, du 26 décembre au 1er janvier : c’est quoi le Kwanzaa ? À quoi sert-il ?? Kwanzaa a été créée en 1966, par l’activiste Afro-Américain (Ron Karenga); son but originel était de promouvoir et réaffirmer les liens entre les Noirs d’Amérique et l’Afrique, pour se démarquer des fêtes de Noël apporté par les Blancs/Européens … (VIDÉO)

Admi1

Origine du mot (Chimie), il y a deux considérations majeures qui démontrent que le mot (Chimie) est d’origine Noire/Africaine (de l’Égypte antique) : le fait que toutes les connaissances que nous possédions aujourd’hui sur les premiers procédés chimiques proviennent, de documents Noirs/Africains, ou à partir d’écrits grecs traduits sur la base de documents égyptiens; puis, le fait supplémentaire est que (Khem, Khémi, Kent, Kemi, ou Chemi), selon la manière dont il a été diversement orthographié, était l’ancien nom de l’Égypte; « Cela a conduit un certain nombre de chercheurs engagés à penser que le mot Chemia était dérivé de Khem ou de Cham »

Admi1