KONGOLISOLO
Devoir de mémoire – Comment (les Hutu et les Tutsi) ont été créés : le génocide rwandais est le point le plus bas de l’histoire Noire/Africaine; cette catastrophe a causé entre 600 000 et 1 million de morts, (Ne s’explique pourtant pas de la manière superficielle avec laquelle elle a été présentée, c’est-à-dire une guerre entre deux tribus, comme nous adorons péjorativement se référer aux peuples Noirs/Africains); « Si ce sont bien les Noirs/Africains, qui avaient les machettes en main pour exterminer (les Tutsis et les Hutus modérés), c’est là ! Le résultat d’un conditionnement colonial et néo-colonial, d’un lavage de cerveau ahurissant orchestré par l’Occident ! Et comme nous le verrons, la falsification de l’histoire d’un peuple a été à l’origine de cette horreur qui n’aurait jamais dû se produire » … (VIDÉO)
Dix questions remarquable pour tester vos connaissances sur l’histoire Noire/Africaine; aux amoureux de la culture générale, aux génies en herbes et à tous ceux qui disent qu’ils aiment l’Afrique et son histoire, voici pour vous dix questions tirées au hasard auxquelles nous vous prions de répondre : répondez sans aller glaner les informations sur Google ou sans consulter Wikipédia ou un autre monteur de recherche; n’allez pas non plus consulter des livres ou des notes des cours
Devoir de memoire – en Palestine comme au Kongo : la Palestine et le Kongo traversent la même situation; aujourd’hui les Palestiniens et Kongolais sont aux prises avec des gens qui sont surarmés et qui sont membres au Conseil de l’ONU, déterminés à les anéantir; que les peuples de ces deux pays meurent en masse, que les femmes soient violées et les enfants tués (…), qu’importe pour le reste du monde; « Voilà ! Que personne n’arrive à le dénoncer, tout le monde regarde sans rien faire; aucun mot ne peut sortir de la bouche des pays Noirs/Africains ! C’est devenu le combat des autres (les victimes seules) »

Rwanda

Le langage universel exprimée par la musique et la danse au Rwanda et au Burudi; la musique est un langage universel par excellence; c’est pourquoi, les peuples Rwandais et Burundais, à travers la musique et la danse, ils maintiennent leur connexion avec le cosmique; « Au Rwanda et au Burundi, la musique et la danse ont une grande portée sur les peuples; c’est grâce à elles que l’harmonie cosmique du macrocosme (l’univers) s’exprime dans le microcosme (l’homme); tout est bien rythmé de manière à influencer positivement ceux qui chantent et ceux qui dansent, et même ceux qui écoutent ou les spectateurs »  

Admi1

Hor-Aha ou Horaha était un fils de Nama, Mana ou Ménès Narmer communément appelé le premier souverain et unificateur de l’Égypte : Horaha ou Horaho signifie habiter encore (en Kinyarwanda), signifie l’Horus toujours vivant; « Une inscription portant l’enceinte arcectangulaire serekh de HORAHA représentant la façade nichée ou fermée d’un palais surmonté (généralement) du faucon Horus, indiquant que le texte joint est un nom royal »

Admi1

Quand les géants régnaient sur terre : Enki et Enlil ou Caïn et Abel Seth et Horus ou Tusti et Hutu, l’histoire continue et c’est l’histoire d’un éternel recommencement (pour beaucoup d’exégètes bibliques, le contexte du drame Caïn-Abel rejoint le conflit sans fin et universel, partout sur la planète, entre agriculteurs et bergers), de pareils conflits sont décrits dans les textes sumériens comme inhérents à l’histoire de l’humanité « Ce thème fait la trame de l’un d’eux, que les spécialistes nomment (le mythe du bétail et du grain), où Enlil incarne la divinité de l’Anshan (grains et travail de la ferme), et Enki celle du Lahar (bétail à laine, et gardiennage de troupeaux) »

Admi1

Devoir de mémoire – cinq siècles de guerres entre la dynastie rwandaise et le royaume Shi : voici les résumés de ces guerres entre les Shi et les Rwandais « La première guerre (1388 après JC), la première guerre armée du Rwanda contre les Bushi date du règne de Mwami Nsoro Ier lorsque le Mwami NNabushi Kamone régnait sur les Bushi; les Rwandais traversaient la Ruzizi et attaquaient les Bushi jusqu’à Cirunga »

Admi1