KONGOLISOLO
Les inventions Noires/Africaines sont à promouvoir : les Turbans Noirs/Africains, cette enveloppe de la tête, symbole de modestie ou de richesse, que plusieurs civilisations utilisent aujourd’hui est une invention Nigériane depuis des milliers d’années avant la traite des Noirs/Africains par les Occidentaux; « Les Turbans Noirs/Africains ne sont qu’un petit fragment de la myriade de richesses véhiculées par la culture Noire/Africaine » … (VIDÉO)
Cette autre face de l’Afrique, qu’ils ne vous montrent pas et dont qu’ils ne vous parlent quasiment pas : l’Afrique n’a pas bonne presse, ses détracteurs ont toujours brossé un sombre tableau d’une Afrique (de la misère, de la pauvreté, des maladies de toutes sortes, de nonchalance, de manque de créativité et d’innovation); « Aucune région du monde n’a autant fait l’objet de caricatures et de stigmatisation que l’Afrique; pourtant il y a une autre face cachée et positive de cette partie du Continent; il y a une autre Afrique, une Afrique des possibilités, des opportunités, des innovations, de la créativité, de la croissance économique, Etc »
Pendant le mouvement des droits civiques aux États-Unis de (1896 à 1954), Babatunde Olatunji est un batteur Nigérian qui a donné le tempo à la lutte pour les droits civiques américains : né (7 avril 1927 – 6 avril 2003) dans une famille Yoruba de l’État de Lagos, Olatunji a obtenu une bourse pour étudier au (Morehouse College d’Atlanta en 1950) et a épousé Ammiebelle Bush en 1957, il jouait le tam-tam – vers 1960; « Il est devenu un pionnier des percussions, sortant 17 albums studio, dont son premier album (Drums of Passion en 1959), largement crédité d’avoir aidé à introduire l’Occident à (la Musique du Monde) »

Nigéria

Beaucoup de nos gens sont à juste titre amoureux de l’ancien Kemet, comme ils auraient logiquement toujours dû l’être si l’Afrique n’avait pas été envahie, mais ignorent que les traditions spirituelles et la culture de base de Kemet sont toujours vivantes au Ghana et dans d’autres parties de l’Afrique de l’Ouest, telles que (Sénégal, Mali et Nigéria); « Par exemple, si Ghana, signifie littéralement (Terre du Roi Guerrier ou Roi d’Or), dans toutes les nations ci-dessus, encore aujourd’hui au Mali, au Sénégal et en Mauritanie, c’est simplement parce que ces royaumes existaient déjà sous d’autres noms lorsque ces les gens vivaient sous le puissant empire du Ghana »

Admi1

Le contact avec les Orisha comme alternative efficace à la psychologie Noire/Africaine : les (Orisha ou Orixás, comme on les appelle en Amérique Latine), sont des divinités originaires d’Afrique de l’Ouest, et plus particulièrement des traditions Yoruba, ils sont considérées comme des êtres de essence divine qui représente les forces de la nature; « Les Orishas sont vénérés dans plusieurs pays africains (notamment au Nigeria et au Bénin) et dans de nombreux pays d’Amérique latine, où la culture de leur vénération a été introduite par les déportés Noirs/Africains, notamment les Yorubas qui ont été particulièrement frappés par la traite des esclaves; et dans les Amériques, ils sont vénérés surtout au (Candomblé brésilien), sous le nom (d’Orixás) »

Admi1

Devoir de mémoire – l’imbécillité des Noirs/Africains : seuls les Noirs/Africains peuvent se comporter ainsi; un groupe d’immigrants Nigérians priant pour le succès, la victoire de l’équipe de football (Arsenal FC, d’Angleterre); « Vraiment, demandez aux mêmes personnes, si ils/elles peuvent connaître une seule équipe de football du Sénégal, du Zimbabwe ou du Mozambique ? »

Admi1

Le secret du sésame (ouvre-toi); selon la sagesse Yoruba et (Gbe) : ce que nous sommes et ce que nous avons est le reflet de notre esprit, le spirituel conditionne le matériel; en d’autres termes, notre état extérieur est étroitement lié à notre état intérieur; ce que nous faisons et ce que nous sommes doit être la source de votre bien-être, car Platon nous dit que « Les yeux de l’esprit ne commencent à être aiguisés que lorsque ceux du corps commencent à s’affaisser ; (chez les Yorubas, pour être sage, il faut respirer la sagesse) »

Kongo Lisolo

Débat : pourquoi faudrait-il changer les noms des pays Niger et Nigeria ? Le saviez-vous ?? Dans la mesure où l’origine des noms des pays Niger et Nigeria se trouve être farfelue, les peuples de ces deux grands pays d’Afrique de l’Ouest ne peuvent plus en être dignes; « Comme pour beaucoup de pays Noirs/Africains, les noms (Niger et Nigeria) remontent au début de la colonisation européenne en Afrique; (le professeur Nigérian Akin Oyebode), professeur de droit international à l’Université de Lagos, révèle que les pays (Niger et Nigeria), tirent tous deux leurs noms du fleuve Niger »

Admi1

Pourquoi tant de valeurs Noires/Africaines sont-elles devenues des tabous ? À cause de l’esclavage et de la colonisation, beaucoup d’histoires et de traditions se sont perdues en Afrique, beaucoup de nos valeurs sont devenues taboues, mais avouons-le, (le vrai problème pour les Noirs/Africains n’est autre que l’ignorance, car matin, midi, et soir); ils ne font que crier Jésus/Dieu, et pourtant, ces derniers n’ont jamais aidé les Noirs/Africains; c’est vraiment pathétique; « Dans les cultures Ouest-Africaines, par exemple, une personne qui portait des dreads montrait qu’elle entreprenait des voyages spirituels et avait un lien profond avec la création; parce que les dreads ou les locks étaient considérées comme une extension spirituelle entre la Terre et l’Univers »

Admi1