KONGOLISOLO
Le luxe est une affaire d’argent & l’élégance est une question d’éducation (By, Sacha Guitry) : l’âge d’or du pagne; en RDKongo (anciennement Zaïre), le pagne est une tenue de ville et officielle pour les femmes; il est (était) considéré comme le vêtement de dignité par excellence pour la femme Noire/Africaine; « Nous voilà en 1968, lors de l’élection de Miss Kinshasa, le pagne avait fait la loi; plus que toute autre tenue, les nominés étaient plutôt plus élégantes en pagnes que dans d’autres tenues » … (VIDÉO)
Ce ne sont pas les Blancs/Occidentaux qui ont appris aux Noirs/Africains à s’habiller : au premier contact avec le Royaume Kongo au XVe siècle, les Portugais s’étonnent de rencontrer un peuple très avancé en termes d’organisation socio-politique et économique; la société était très bien organisée loin de l’anarchie qui régnait en Europe à cette époque; « En débarquant sur la côte et les rives du Kongo, Diego Cao n’a pas trouvé un peuple de nudistes ou de sauvages à peine vêtus de culottes et de feuilles comme on se plaît à présenter les indigènes avant la percée des Européens en Afrique sub-saharienne; (bien au contraire, l’artisanat était très développé et les spécialistes fabriquaient de bons costumes de grande valeur et dignes) »
Devoir de mémoire – Histoire et caractéristiques : Quid de la Sapologie au temps de nos ancêtres ? Comment était-ce au temps de nos ancêtres ? Bien habillé, bien coiffé, bien parfumé; c’est celui qu’on appelle affectueusement Papa Wemba qui prononçait ces mots (paroles) dans sa chanson (Matebu, en 1979); des mots qui resteront à jamais gravés dans la mémoire collective des Kongolais (de la RD Kongo et de la République du Kongo; « Rien de tout cela, mais ils vivaient décemment » … (VIDÉO)

AFRIQUE CENTRALE-Hstoire

Comment les artistes Kongolais gagnent-ils de l’argent ? Pour gagner de l’argent, les artistes Kongolais recourent au phénomène (Mabanga ou Mendicité), c’est un phénomène devenu en vogue dans la musique Kongolaise à partir des années 90, (Mabanga, c’est le pluriel de Libanga; de quoi s’agit-il ??) « En chantant, le musicien cite les noms des gens, il fait leur louange ou parle de l’exploit de leurs métiers; ou encore, c’est toute une chanson dédiée à une personne; et cela, côute de l’argent aux personnes citées ou à qui la chanson est dédiée »

Admi1

La danse Kongolaise : la danse Kongolaise est connue à travers le monde; (que ce soit les Ndombolo Kinois, les Mutwashi des Baluba et les Bonyomo des Mongo, Etc); « Elles se dansent avec une particularité – tourner tendancieusement la hanche et les fesses, (la hanche et les fesses font toute l’affaire dans la dance Kongolaise; elles fonctionnent d’une manière, paraît-il, tendancieuse) » … (VIDÉO)

Admi1

Devoir de mémoire : il n’y a pas que la musique et la danse comme talents en RDKongo; selon le Dr Fweley Diangitukwal; si les Kongolais pouvaient s’élever dans la réflexion sur l’avenir de leur pays comme ils excellent dans la musique et danse, en exhibant (l’expertise) de leur postérieur (fesses) à tous, la RDKongo ferait des miracles; « Chers Kongolaises et Kongolais, ces propos ne vous honorent pas, ils jettent l’opprobre sur vous »

Admi1

Devoir de mémoire: le 23 avril 1994, le soi-disant St. Siège proclamait Bakanja bienheureux, la nouvelle n’a été rendue publique que le lendemain, 24 avril, lorsque Sa soi-disant Sainteté le Pape Jean-Paul II, l’a déclaré publiquement, lors du Synode des évêques sur l’Afrique; « Isidore Bakanja est né vers 1885 dans la région de Mbandaka; après son baptême, il cultive une dévotion particulière à la soi-disant bienheureuse Vierge Marie; malgré les difficultés rencontrées dans son travail à cause de sa fidélité au Christ, il reste ferme dans sa foi dite aveuglante »

Admi1

Que signifie vivre de pain et de la parole du Dieu d’Israël ? Alors qu’il était tenté par Satan dans le désert, Jésus a déclaré que (l’homme ne vivra pas de pain seul, mais de toute parole de la bouche de Dieu d’Israël! Matthieu 4:4); ce passage Biblique est le plus mal compris ou mal interprété par les Noirs/Africains : En vérité, en vérité, les Noirs/Africains et surtout les Kongolais ne verront pas le Dieu d’Israël ou n’iront pas au soi-disant paradis; « Pourquoi ?? Pour la simple raison qu’ils ne vivent que de la parole du Dieu d’Israël, et non du pain que nous devons manger chaque jour »

Admi1

Les esclaves Noirs/Africains sont tellement fiers de Dieu de leurs bourreaux (tortionnaires) : l’inconscience/l’aliénation des Noirs/Africains est plus dangereuse que le sida et le cancer, mais même dans la forêt, les Antilopes ne s’approprieront jamais le Dieu imaginaire des lions; « Ça fait mal, pour mon peuple mentalement réduit à adorer si fièrement ses tortionnaires; et de nombreux Noirs/Africains prient le Dieu tortionnaire pour aller dans un paradis imaginaire » 

Admi1