KONGOLISOLO
Dix questions remarquable pour tester vos connaissances sur l’histoire Noire/Africaine; aux amoureux de la culture générale, aux génies en herbes et à tous ceux qui disent qu’ils aiment l’Afrique et son histoire, voici pour vous dix questions tirées au hasard auxquelles nous vous prions de répondre : répondez sans aller glaner les informations sur Google ou sans consulter Wikipédia ou un autre monteur de recherche; n’allez pas non plus consulter des livres ou des notes des cours
Lorsqu’un père KaMuntu élève son fils en roi ou en guerrier, le système en place a beaucoup à craindre de lui, car ils connaissent l’importance d’une figure paternelle et d’un ménage stable; « C’est la raison pour laquelle, dès l’instant où nos ancêtres ont été amené(es) de force aux côtes américaines, les Blancs/Occidentaux ont cherché à nous diviser et à détruire cette image paternelle »
Simple, naturel et beau : beaucoup ne se rendent pas compte que la beauté est dans la simplicité (c’est culturel de savoir être naturel); « Regardez et appréciez bien cette coiffure; c’est magnifique, nous préférons cette coiffure à vos perruques, (très belle coiffure, nous validons et bravo à la coiffeuse !) »

Nos Cultures

La vie du village à Kwango-Kwilu vers 1955: à l’époque où les photos ont été prises, les villageois et les villageoises portaient à la fois des vêtements traditionnels et modernes, il est probable que les vêtements traditionnels soient beaucoup plus rares; « Le régime mobutiste, par exemple, sous prétexte d’authenticité, encourageait fortement les femmes à porter de longs pagnes en coton imprimé; il voulait éliminer les robes et les jupes de style européen, mais cette action décourageait indirectement le port de vêtements traditionnels »

Admi1