KONGOLISOLO
Devoir de memoire – en Palestine comme au Kongo : la Palestine et le Kongo traversent la même situation; aujourd’hui les Palestiniens et Kongolais sont aux prises avec des gens qui sont surarmés et qui sont membres au Conseil de l’ONU, déterminés à les anéantir; que les peuples de ces deux pays meurent en masse, que les femmes soient violées et les enfants tués (…), qu’importe pour le reste du monde; « Voilà ! Que personne n’arrive à le dénoncer, tout le monde regarde sans rien faire; aucun mot ne peut sortir de la bouche des pays Noirs/Africains ! C’est devenu le combat des autres (les victimes seules) »
Devoir de mémoire – Carmen Pereira : disciple du nationaliste Amilcar Cabral, (Carmen Pereira est une femme révolutionnaire de Guinée-Bissau, née en 1936; elle est la première femme chef d’État de son pays ainsi que la première en Afrique); « Très jeune, elle s’engage dans la guerre d’indépendance de la Guinée-Bissau avec son mentor Amilcar Cabral, contre les terroristes Portugais; l’engagement politique de Carmen Pereira débute en 1962 lorsqu’elle rejoint le PAIGC (Parti Africain pour l’Indépendance de la Guinée et du Cap-Vert) »
Devoir de mémoire : les 4 Z – le saviez-vous ? Nous sommes en date du 27 octobre 1971, sous la houlette de Mobutu, Président Fondateur, le Bureau Politique du MPR (Mouvement Populaire de la Révolution) est convoqué pour statuer sur la débaptisation du pays; « Les discussions se dérouleront à bord du bateau présidentiel (le Kamanyola) sur le majestueux fleuve Kongo; la RDKongo devient (Zaïre), quelques mois plus tard, le fleuve Kongo sera (Fleuve Zaïre), et le Pays aura une nouvelle monnaie (Zaïre), d’où l’appellation plus connue des 3 Z (Zaïre Pays, Zaïre Fleuve et Zaïre Monnaie) » … (VIDÉO)

Afrique centrale-politique

Devoir de mémoire – Ahmed Sékou Touré : 25 août 1958, rencontre historique entre deux orateurs légendaires; « Lorsque Sékou Touré décida en 1958 de quitter l’empire colonialiste français et opta pour l’Indépendance de son pays, les élites coloniales à Paris étaient si furieuses que dans un acte de colère historique, l’administration française détruisit dans toute la Guinée, tout ce qui représentait, ce qu’ils appelaient (les avantages de la colonisation française) »

Kongo Lisolo

Devoir de mémoire : la construction des infrastructures au Kongo Belge n’avait qu’un seul objectif, celui d’une économie de pillage, et de prédation systématiques; rien n’était prévu pour développer le Kongo; par contre tout était bien calculé dans le sens de faciliter le déplacement des matières exploitées, et cela au prix du sang des indigènes; « L’explorateur anglais Henri Morton Stanley, qui était au service du roi des Belges Léopold II et qui avait exploré le bassin du Kongo, déclara ceci : (Sans chemin de fer, le Kongo ne vaut pas un sou); c’est ainsi que le roi emprunta de l’argent à des hommes d’affaires dits Belges et à d’autres pays pour construire des infrastructures »

Kongo Lisolo

La danse Kongolaise : la danse Kongolaise est connue à travers le monde; (que ce soit les Ndombolo Kinois, les Mutwashi des Baluba et les Bonyomo des Mongo, Etc); « Elles se dansent avec une particularité – tourner tendancieusement la hanche et les fesses, (la hanche et les fesses font toute l’affaire dans la dance Kongolaise; elles fonctionnent d’une manière, paraît-il, tendancieuse) » … (VIDÉO)

Admi1

Devoir de mémoire : il n’y a pas que la musique et la danse comme talents en RDKongo; selon le Dr Fweley Diangitukwal; si les Kongolais pouvaient s’élever dans la réflexion sur l’avenir de leur pays comme ils excellent dans la musique et danse, en exhibant (l’expertise) de leur postérieur (fesses) à tous, la RDKongo ferait des miracles; « Chers Kongolaises et Kongolais, ces propos ne vous honorent pas, ils jettent l’opprobre sur vous »

Admi1

Devoir de mémoire: le 23 avril 1994, le soi-disant St. Siège proclamait Bakanja bienheureux, la nouvelle n’a été rendue publique que le lendemain, 24 avril, lorsque Sa soi-disant Sainteté le Pape Jean-Paul II, l’a déclaré publiquement, lors du Synode des évêques sur l’Afrique; « Isidore Bakanja est né vers 1885 dans la région de Mbandaka; après son baptême, il cultive une dévotion particulière à la soi-disant bienheureuse Vierge Marie; malgré les difficultés rencontrées dans son travail à cause de sa fidélité au Christ, il reste ferme dans sa foi dite aveuglante »

Admi1

Les esclaves Noirs/Africains sont tellement fiers de Dieu de leurs bourreaux (tortionnaires) : l’inconscience/l’aliénation des Noirs/Africains est plus dangereuse que le sida et le cancer, mais même dans la forêt, les Antilopes ne s’approprieront jamais le Dieu imaginaire des lions; « Ça fait mal, pour mon peuple mentalement réduit à adorer si fièrement ses tortionnaires; et de nombreux Noirs/Africains prient le Dieu tortionnaire pour aller dans un paradis imaginaire » 

Admi1