KONGOLISOLO
Actualité

George W. McLaurin : en 1950, McLaurin a intenté un procès devant la Cour suprême des États-Unis et a obtenu gain de cause, l’affaire a ouvert la voie aux affaires Brown v. Board of Education « Ce n’est pas la fin de la lutte de McLaurin, cependant bien que l’Université soit obligée de l’admettre, il a été séparée des autres étudiants sur le campus et obligé de s’asseoir tout seul dans les salles de classe, les bibliothèques et la cafétéria »

La Cour fédérale, bien qu’elle ait exigé son admission, a confirmé les mesures discriminatoires de l’Université !

  • Le 5 juin 1950, la Cour suprême, dans l’une des deux décisions de déségrégation en matière d’éducation de ce jour-là, porta un nouveau coup à l’éducation séparée en déclarant la loi de l’Oklahoma inconstitutionnelle, arguant que le traitement différencié accordé à un étudiant afro-américain était en soi une violation. Du quatorzième amendement à la Constitution des États-Unis;
  • George W. McLaurin n’a pas été admis au programme de doctorat en éducation de l’Université d’Oklahoma, uniquement à cause de sa race. Un statut de l’État a déclaré que l’exploitation d’une école dans laquelle on enseignait aux Blancs et aux Afro-Américains était un délit. McLaurin a intenté un procès, et un tribunal de trois juges devant une cour fédérale a annulé la loi, ordonnant à l’Université d’admettre McLaurin;
  • Ce n’est pas la fin de la lutte de McLaurin, cependant. Bien que l’Université soit obligée de l’admettre, il a été séparé des autres étudiants sur le campus et obligé de s’asseoir tout seul dans les salles de classe, les bibliothèques et la cafétéria. La Cour fédérale, bien qu’elle ait exigé son admission, a confirmé les mesures discriminatoires de l’Université.

George W. McLaurin

Articles similaires