KONGOLISOLO
Actualité

Vital Kamerhe et Félix Tshisekedi s’accordent pour la candidature commune sous le label Cach

Fatshi et Vk après signature des accords Cach

Au lendemain  du lancement de la campagne électorale en  République Démocratique du Congo, les esprits commencent à s’échauffer, le train du processus électoral est en marche.   Tous les acteurs politiques cherchent à se positionner et à se profiler. Pendant ce temps, les alliances se font, se défont et se refont.

C’est donc dans un  contexte singulièrement mouvant que Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe, respectivement Présidents  de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social(UDPS) et de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC), se sont retrouvés à l’hôtel Serena de Nairobi au Kenya pour signer un accord de leur candidature unique à l’élection présidentielle, fixée au 23 décembre prochain par la CENI (Commission électorale nationale indépendante) de la RDC.

Il importe de mentionner que les deux acteurs politiques venaient  de se désengager d’un accord qu’ils avaient signé le 16 novembre dernier  à Genève en Suisse à  l’issu duquel  Martin Fayulu Madidi avait désigné, de commun accord, Candidat de la République commun de l’opposition congolaise. A l’initiative de la Fondation Koffi Anan et sous la modération d’Alan Ndoss (ex représentant spécial du Secrétaire Général des Nations Unies en RDC), Jean-Pierre Bemba, Matungulu, Adophe Muzito, Martin Fayulu, Félix Tshisekedi, Moïse Katubi et Vital Kamerhe étaient tous à la « Table Ronde ».

Mais dans un délai de moins de 24 h00, c’est-à-dire, seulement au lendemain de la date de signature dudit accord, les deux hommes, Tshisekedi et Kamerhe, avaient retiré leurs signatures. A en croire leurs dires, ce sont leurs bases respectives qui leur avaient demandé  de se désengager, chose qui avait vite déferlé la chronique. Les autres signataires de l’Accord de Génève et l’opinion tant interne qu’internationale se sont posé mille et une questions dans le sens de vouloir savoir à quel « jeu » se livrent Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe. Mais hélas ! La pilule amère de la  fraction de l’opposition (active) congolaise a été consommée.

Aujourd’hui à Nairobi, la « fumée blanche » vient de monter sur l’hôtel Serena. Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe viennent de conclure le pacte instituant le Camp du Changement(CACH). Kamerhe accepte volontiers de laisser la place à Félix Tshisekedi comme Candidat Président de la République sous le label CASH. « Principe d’immanence oblige ! »  Selon les prescrits de l’Accord, « en cas de l’élection de Félix Tshisekedi comme président de la République, ce dernier aura nommé Vital Kamerhe comme premier Ministre de la RDC ». L’avenir nous en dira plus.

 MM

Articles similaires

Laisser un Commentaire