KONGOLISOLO
Actualité

Le Yoga n’est pas l’apanage des Indiens car il est venu d’Afrique; en Afrique antique, l’on parle du Yoga pour avoir été pratiqué pendant environ 10.000 ans, et on l’appelait le plus souvent (Yoga Khémite), mais dans la vallée du Nil, il était appelé (Sema Tawi), dans la vallée du Nil; « Les anciens Noirs/Africains pratiquaient le Yoga pour synchroniser le corps, l’âme et l’esprit afin de les aider au développement de leur plein potentiel »

Développé par les sages de (Setuat Neter) qui est le nom officiel de l’ancien (Système de mystère)c’est-à-dire les quatre symboles de (Sema Tawi) , qui se traduit par (l’Unification des deux Terres), qui étaient : (Neter, Sema, Ankh et Hotep)

  • Neter, représente le divin par l’union du cœur (flux de la vie) et la trachée (la respiration de l’esprit ou le souffle du Ka); 
  • Sema, quant à lui, représentnt les poumons et la trachée, est le souffle de vie ou de l’esprit comme c’est écrit dans les textes des Pyramides où Amon respire la vie et met un esprit dans l’homme;
  • S’agissant d’Ankh, il représente l’union du masculin et du féminin pour créer la vie éternelle à travers l’union du phallus et de l’utérus également représentés par le (Cercle de Willis), en forme de Ankh, qui envoie le sang au cerveau;
  • Et enfin, ( Hotep), représentant la sérénité entre l’esprit, le corps et l’âme unificateur, mais Hotep est aussi le mot utilisé pour désigner la paix ou (être à l’aise);
  • En vrai dire, les Mudras et les Tantras tibétains ou bouddhiste sont aussi venus de la Vallée du Nil via Sema Tawi, et des divinités comme Sekhmet dont la pratique holistique (D’unification) qui a aussi été réalisée sur les terres d’Asie de l’Est comme le Tibet, l’Inde, le Népal et le Cambodge à travers les Kouchites-Ethiopiens.

Les arts martiaux sont généralement associés à la pratique de l’Asie, mais leurs origines remontent et se situent en Afrique, où ironiquement ses sculptures se trouvent sur le temple de Karnak dans la ville de Louxor en Egypte, qui avait été construite par les Kouchites-Ethiopiens qui, en ce temps, apportaient encore ces pratiques et d’autres connaissances en Asie de l’Est, allant jusqu’à la ressemblance entre les maisons avec des complexes comme Angkor Wat, Angkor Thom au Cambodge ou avec de nombreux autres exploits anciens identiques.

Le Yoga

Articles similaires

Laisser un Commentaire