KONGOLISOLO
Actualité

Le voilà! Quand les mots ne suffisent plus; parce qu’à l’intérieur, quelque chose nous brûle, quelque chose que nous ne pouvons pas dire, (que nous ne pouvons pas expliquer) : vous dites, que nous devons oubliez tout ce que vous nous avez fait comme si c’était facile; vous dites que nous devons aller de l’avant, que nous devons ouvrir une nouvelle page; vous dites juste cela, parce que ce n’est pas vous qui avez été déçu et blessé … (VIDÉO)

Le voilà!

Quand la personne en face de vous, au lieu de vous donner la réponse que vous voulez, vous dit autre chose. Elle en dit plus. Elle en dit trop. C’est trop, ce qui n’est rien. Ce qui est inutile, mais qui fait doublement plus mal. « L’homme Blanc n’a pas d’esprit à changer; chers Noirs/Africains, jusqu’à quand chercherons-nous à faire changer l’esprit de l’homme Blanc ? N’essayons pas de changer l’esprit de l’homme Blanc, nous devons changer nos esprits, (nous ne pouvons pas le faire changer son esprit, et tout ce battage médiatique appelant à la conscience de l’homme Blanc est vain) ».

La conscience américaine est en faillite. Saviez-vous qu’elle l’a perdu il y a longtemps ?? (L’Oncle Sam n’a plus de conscience). Pour un homme Blanc demander à un homme Noir/Africain (s’il le déteste), c’est comme si le violeur demandait à la violée ou le demandait le mouton (tu me détestes).

L’homme Blanc n’est pas en position morale d’accuser qui que ce soit de haine : Tout comme mes ancêtres ! Mordus par des serpents et moi-même qui avons été mordus par des serpents, j’avertirai également mes enfants d’éviter les serpents.

  • Le serpent m’accuserait-il de haine, d’enseigner cela ??
  • Partout où nous allons en tant que Noirs/Africains, nous sommes confrontés à la haine;
  • Nous ne pouvons pas perdre notre temps à essayer de faire changer l’esprit de l’homme Blanc;
  • Nous devons changer l’esprit de chacun de nous vis-à-vis de l’autre; – Nous devons nous voir comme des frères et sœurs;
  • Nous devons nous rassembler dans l’unité et éviter la jalousie et la division !

By, Malcolm X.

 

 

Articles similaires

Laisser un Commentaire