KONGOLISOLO
Actualité

Piqûre de rappel des atrocités du Messie – les cartes postales de l’horreur : Laura Nelson a été lynchée sur un pont, sous les yeux de son fils de 15 ans, Lawrence Nelson; les photos des lynchages ont ensuite été vendues comme cartes postales, (le photographe s’est occupé du travail de son auteur); « Entre les années 1882 et 1968, (4743) personnes ont été lynchées en Amérique dont (3446) étaient des Afro-Américains »

Laura et L. D. Nelson étaient une mère et son fils afro-américains qui ont été lynchés le 25 mai 1911, près d’ Okemah, dans le comté d’Okfuskee, en Oklahoma. Ils avaient été saisis de leurs cellules dans la prison du comté d’Okemah la nuit précédente par un groupe de jusqu’à 40 hommes Blancs, comprenant apparemment Charley Guthrie, père du chanteur folk Woody Guthrie. L’Associated Press a rapporté que Laura a été violée. Elle et L. D. ont ensuite été pendus à un pont au-dessus de la rivière North Canadian . Selon une source, Laura a eu un bébé avec elle qui a survécu à l’attaque.

Laura et L. D. étaient en prison parce que L. D. avait été accusé d’avoir tiré et tué le shérif adjoint d’Okemah, George Loney, lors d’une fouille de la ferme des Nelson à la recherche d’une vache volée. L. D. et Laura ont tous deux été accusés de meurtre; Laura a été inculpée parce qu’elle aurait d’abord saisi l’arme. Son mari, Austin, a plaidé coupable de vol et a été envoyé à la sécurité relative de la prison d’État de McAlester, tandis que sa femme et son fils ont été détenus dans la prison du comté jusqu’à leur procès.

Les touristes se sont rassemblés sur le pont le matin du lynchage. George Henry Farnum, le propriétaire du seul studio de photographie d’Okemah, a pris des photographies, qui ont été distribuées sous forme de cartes postales, une pratique courante à l’époque. Bien que le juge de district ait convoqué un grand jury, les tueurs n’ont jamais été identifiés. Quatre des photographies de Farnum sont connues pour avoir survécu – deux scènes de spectateur et une vue rapprochée chacune de L. D. et Laura. Trois des images ont été publiées en 2000 et exposées à la Roth Horowitz Gallery de New York par James Allen, un collectionneur d’antiquités. Les images de Laura Nelson sont les seules photographies survivantes connues d’une femme Noire victime de lynchage.

Articles similaires

Laisser un Commentaire