KONGOLISOLO
Actualité

Personne ne peut comprendre les grandes religions du monde sans avoir une connaissance pratique et une appréciation objective de la façon dont les anciennes croyances prébibliques considéraient le monde spirituel : une tâche qui semble impossible à certains types de religieux dans la mesure où le cerveau de l’Homme, gracieusement offert par (la) création, lui a été enlevé

De Néfer au sacré cœur : le cœur de l’être divin perpétuellement bon (wounennefer), symbole en Égypte de la perfection, de la beauté, de la bonté (Néfer), en langue Noire/Africaine, signifiant littéralement (le beau); l’équivalent féminin, « La belle », est Néferet (Nfr.t). On retrouve cette racine dans des noms connus – Néfertiti (Nfr.t-jty), « La belle est venue »; Néfertari, « La plus belle ».

Les chrétiens copieront le concept Noir/Africain de Néfer pour créer le cœur sacré de leur Jésus-Christ, symbole de l’amour divin par lequel le fils de Dieu a pris la nature humaine et a donné sa vie pour les hommes.

Articles similaires

Laisser un Commentaire