KONGOLISOLO
Actualité

Piqûre de rappel des atrocités du Messie : en 1965 à Jackson, Mississippi, le photographe Matt Herron a capturé une image emblématique ironique à l’époque de la lutte pour les droits civiques; « Un petit garçon Noir/Africain essayant d’empêcher un policier Blanc de confisquer et déchirer son affiche sur laquelle il était écrit, (plus de brutalités policières) »; mieux vaut être un homme complet (plein et entier) chez soi, qu’un citoyen de seconde zone chez l’autre

Matt Herron est un photographe américain engagé. Objecteur de conscience pendant la guerre de Corée, il s’implique dans le mouvement des droits civiques dès le début des années 1960. En 1963, il part vivre au Mississippi et commence à suivre les premières grandes manifestations du mouvement pour l’égalité des droits des Noirs/Américains.

Influencé par des photographes documentaires comme Dorothea Lange, il travaille régulièrement pour Life et Look en parallèle de son activité au service de différentes organisations militantes. En 1965, il remporte le World Press pour sa photo d’un policier du Mississippi frappant un enfant de cinq ans. Ses photographies figurent dans les collections permanentes de la George Eastman House, du Smithsonian, et du Centre Schomburg pour les recherches sur la culture Noire.

14359842_1733611836891025_2042105778_o

Articles similaires

Laisser un Commentaire