KONGOLISOLO
Actualité

Pourquoi pensons-nous que les chats ont neuf vies? … Il y a deux légendes qui suggèrent que les chats ont neuf vies :

La première : il y a environ 3000 ans, les Égyptiens (qui vénéraient les chats) avaient remarqué que les chats étaient très résistants à la mort. Ils disaient que les chats avaient neuf vies, parce qu’ils étaient capables de se sortir de situations critiques … Mais pourquoi neuf  ??

Pour comprendre cela, il est nécessaire de s’appuyer sur les anciennes croyances religieuses. À cette époque, on croyait que le neuf était une figure mystique. En effet, le neuf est composé de trois trois (une trinité de la trinité).

La vibration de cette trinité détermine sa capacité de relation avec un univers où toute sorte de vie fait partie de son mouvement existentiel. Sa vie devient ainsi le souffle (énergie vitale) shou d’un Cosmos en évolution.

« Les neuf corps de l’homme sont toujours en plein mouvement d’évolution. Chaque corps est lié à une connaissance et une conscience bien spécifiques, ils sont tous reliés entre eux et le mouvement d’un corps implique le mouvement de tous les autres corps. Ces élixirs nous sont présentés comme un outil qui nous aide à réaliser l’unicité de l’homme au tout et avec une conscientisation de chacun de ses corps et de leurs fonctions. Dans cette dimension de notre être, nous sommes capables d’utiliser tout notre potentiel de guérison et de transformation, notre capacité de lumière. » Fernando Jorge

  • Le triangle d’or Isis le neuf
  • À cette époque, toujours, on considérait que les neuf apportaient le bonheur.
  • Le nombre de vies de chats provient d’une de ces croyances.

La deuxième : une légende Hindouiste « Un vieux matou, mathématicien émérite, mais très distrait et incroyablement paresseux, somnolait à l’entrée d’un temple, de temps en temps,il ouvrait un œil pour compter les mouches du quartier et replongeait presque aussitôt dans sa douce léthargie. »

Shiva vint à passer par là. Émerveillé par la grâce naturelle, tout félin, que l’animal avait conservée, malgré un embonpoint considérable dû à son oisiveté, le seigneur des monde lui demanda : « Qui es-tu et que sais-tu faire ?? » … L’autre, sans même entrebâiller les paupières, marmonna :

  • Je suis un vieux chat très savant, et je sais parfaitement compter.
  • Magnifique ! Et jusqu’où peux-tu compter ???
  • Mais voyons, je peux compter jusqu’à l’infini !
  • Dans ce cas, fais-moi plaisir. Compte pour moi, l’ami, compte … Le chat s’étira, bailla profondément, puis, avec une petite moue de dédain amusée, se mit à réciter : Un…DeuxTroisQuatre 

Chaque chiffre était prononcé d’une voix plus murmurante et vague. À sept, le chat était à moitié endormi. À neuf, il ronflait carrément, abîmé dans un sommeil béat. « Puisque tu sais seulement compter jusqu’à neuf », dit le grand Shiva, Souverain des Sphères, « je t’accorde neuf vies ». C’est ainsi que les chats disposèrent de neuf existences.

Mais Shiva, qui était aussi un subtil philosophe, médita longuement. Le matou lui avait assuré qu’il pouvait compter jusqu’à l’infini. Certes, il s’était arrêté au chiffre neuf, puis s’était endormi. Or, le sommeil, sans nom, sans forme, sans pensée, n’est-il pas une fidèle préfiguration de l’infini ????

Alors Shiva compléta son décret : À la fin de ses neuf vies, le chat accéderait directement à la félicité suprême !

Articles similaires

Laisser un Commentaire