KONGOLISOLO
Actualité

Les religions violent les droits des enfants au quotidien : par leur innocence, les enfants n’ont aucun choix ni prérogative en matière religieuse; ils sont contraints de se convertir à telle ou telle autre religion ou conviction, à la seule volonté de leurs parents ou tuteurs

Dans l’Église catholique, par exemple, c’est encore pire : « L’enfant est même baptisé à la naissance ». Et voilà, il est là, grandit dans l’endoctrinement et le dogmatisme, dont il ne connaît ni la tête ni la queue. Tout simplement parce que les parents ou tuteurs ont décidé pour lui. Nous avons besoin d’une autre convention spéciale interdisant aux enfants d’être inscrits dans l’une ou l’autre religion.

  • L’endoctrinement religieux des enfants est un vice pour toute la société. Si chaque Noir/Africain pouvait faire un effort pour arrêter cette pratique. Rien n’est plus injuste que d’emprisonner des enfants ou des personnes d’âge minoritaire dans une foi aveugle ou religieuse;
  • Le Noir/Africain doit savoir distinguer les choses : aux autres, on n’emprunte que la technique, pas la culture. L’Africain lui-même n’est-il pas le vrai problème ? L’endoctrinement dans le catéchisme de l’Église n’est que l’européanisation des enfants Noirs/Africains, c’est la base de la brutalité et de l’obscurantisme de la société Noire/Africaine.

Seul un imbécile laisserait son ennemi éduquer ses enfants. Et une feuille qui se détache de son arbre n’a qu’une destination (…) !

Les religions

Articles similaires

Laisser un Commentaire