KONGOLISOLO
Afrique - politique

Les habits et le look qu’on a fait porter à Jésus quand il est arrivé en Afrique : Jésus est arrivé en Afrique habillé en colon et maquillé dans l’évangélisation et la colonisation; ce que les Européens appelaient (Mission évangélisatrice et Mission civilisatrice), ne l’était pas le moins du monde; c’était plutôt une (Mission Colonisatrice), avec ses corollaires; « L’esclavage déguisé se traduit par le pillage systématique des ressources et le déracinement culturel des peuples colonisés afin de les dominer à la folie » … (VIDÉO)

Les Blancs/Occidentaux ont déclaré que les Noirs/Africains n’étaient pas civilisés, qu’ils étaient plongés dans un sommeil millénaire de barbarie et de paganisme. Quel magnifique mensonge ! C’est une image assez choquant de voir à quel point les Blancs/Occidentaux ont estimé nous débarrasser de nos costumes et de nos traditions barbares, (voilà comment le mythe de Jésus est arrivé en Afrique). « Pourtant, l’arrivée de Jésus en Afrique a été l’une des pires tragédies que l’humanité ait jamais connues. (Un arrivage émaillé d’exécutions, de persécutions, de viols, de vols, d’agressions et de tortures de toutes sortes), pour nous enseigner le salut et la bonté de Jésus et de son Père, le Dieu d’Israël; ses adeptes sont venus avec une barbarie que nos ancêtres n’avaient jamais vue et dont ils n’avaient jamais entendu parler ».

Le christianisme est une religion qui a du sens pour nous civiliser, nous apprendre l’amour, le bon sens et le pardon. Vraiment ! Une religion qui s’est imposée au bout du canon, du fil de l’épée, de la corde pendante et de toutes sortes de techniques utilisées pour exécuter des êtres humains. « Le plus intrigant dans ce mensonge cousu de fil blanc, c’est qu’après ces horreurs à la fois insupportables et indicibles, les victimes ont dû remercier leurs bourreaux. Ces derniers se pavanent dans leurs médias, se vantant d’avoir fait sortir l’homme Noir/Africain de la forêt et de l’habiller de leurs costumes. En leur prêchant le salut des âmes par le sang purificateur de Jésus, ils nourrissent les Noirs/Africains avec l’espoir d’entrer dans un paradis imaginaire ou un océan de feu qu’ils appellent l’enfer pour (terroriser la psychologie) des fidèles ».

Mais, de quelle civilisation parlaient les Blancs/Occidentaux ? Une civilisation à laquelle ceux qui osaient y opposer la moindre résistance finissaient par se faire égorger par cette machine (photo en illustration). C’est ce qui est arrivé aux Noirs/Africains quand le mythe de Jésus y a élu domicile. Nous avons du mal à discuter avec les chrétiens Noirs/Africains, car ils sont convaincus que Jésus n’a rien à voir avec cela, et c’est évident parce qu’il n’existe pas du tout, mais leurs ancêtres ont été littéralement tués pour rien. Moralité!


Articles similaires

Laisser un Commentaire