KONGOLISOLO
Actualité

L’homme dans sa dimension multiple : l’homme est plus que l’homme; selon sa triple constitution, l’homme est composé d’un esprit, d’une âme et d’un corps; c’est là que réside sa vraie nature en ce qu’il est souvent vu comme un corps animé de vie et d’intelligence

Si l’âme et l’esprit coexistent dans le corps, l’esprit est ce que l’homme est réellement, ce qu’il a conscience d’être. « L’âme guide l’esprit et donne vie au corps »; ce dernier étant l’intérieur de l’esprit dans le monde physique, le plus dense de tous les mondes.

L’esprit est ce que nous sommes vraiment. L’esprit est le siège de la conscience. « Il pense, apprend, raisonne, décide ». Il a reçu de nombreux dons : « Intelligence, logique, mémoire, imagination, capacité de décision; Etc ». Ainsi l’esprit a une certaine autonomie, une certaine liberté. Il a la capacité de faire des choix. MUNGU ne lui dicte pas sa volonté.

L’esprit est aussi le siège des émotions et des sentiments. C’est l’esprit qui ressent « L’amour, la confiance, la peur; Etc ». Contrairement à l’âme, MUNGU a créé l’esprit en le laissant intentionnellement inachevé. C’est ainsi que l’esprit doit utiliser ses divers dons et sa liberté pour « Achever », sa création. Il doit chercher à devenir un être parfait, pour retourner à MUNGU et à pouvoir se fondre avec lui.

L’âme est MUNGU en nous !

L’âme est notre part(ie) divine, la présence vivante de MUNGU en nous. L’âme est le produit spiritualisé des actions de l’homme. C’est ce qui relie l’esprit à son Créateur. L’âme est le domaine de la connaissance et de la sagesse absolues. C’est la source même de la connaissance divine à laquelle l’esprit peut se connecter, par exemple, à travers « La méditation, la louange, l’adoration, la prière; Etc ». C’est le guide qui lui fait connaître la vérité et sentir la valeur d’une action ou d’une pensée. C’est une sorte de maître spirituel.

L’âme est aussi la vie. C’est l’énergie qui maintient le corps en vie. C’est ce qui fait que les organes fonctionnent « Tout seuls ». C’est ce qui coordonne les fonctions organiques en un tout; tout à fait cohérent. C’est aussi ce qui les répare en cas de dérangement (maladie ou blessure par exemple). Si l’âme quitte le corps, nous mourons. De même, la vie se manifeste lorsque l’âme intègre la matière, avant que l’esprit ne s’incarne. Chez l’être humain, l’âme est une sorte d’intermédiaire, de « Médiateur », entre l’esprit et le corps; l’esprit étant immatériel, tandis que le corps étant matériel. L’âme permet à l’esprit de pouvoir se connecter à un corps, de l’habiter et de s’en servir. Le corps est l’intérieur de l’esprit dans le monde physique.

Le corps étant la demeure de l’esprit, celui-ci y est un peu comme l’homme dans sa maison. L’esprit est le plus souvent intégré au corps, mais il lui est possible de le quitter momentanément dans certains cas puisque le corps est le véhicule de l’esprit dans le monde physique. En effet, c’est en déplaçant le corps que l’esprit peut se mouvoir dans le monde matériel.

Le corps joue également le rôle de protecteur de l’esprit. Car l’esprit n’est pas d’une nature adaptée au monde physique. Il a donc besoin d’une sorte de vêtement particulier, comme il en a besoin lorsqu’un homme va dans un monde différent du sien (espace, fonds marins, Etc.). Le corps est aussi ce qui relie l’esprit au monde extérieur. C’est à travers elle que l’esprit en prend conscience (à travers des perceptions sensorielles telles que « La vue, l’ouïe, le toucher, Etc ». Et c’est en utilisant le corps que l’esprit peut agir sur le monde physique : « Objets en mouvement, matière en transformation, Etc ».

Tout le monde peut comprendre en raisonnant ce que sont « L’esprit, l’âme et le corps en eux-mêmes ». Nous pouvons observer et ressentir ce que nous sommes pour mieux nous comprendre. Nous avons « Des opinions, des idées, des sentiments ». Nous avons aussi « Des souvenirs, une personnalité, un caractère ». Nous pouvons évoluer et chercher à nous améliorer. Nous avons la conscience d’exister. Cet être conscient est ce qu’on appelle « L’esprit ». Notre corps peut se transformer : nous pouvons vieillir, bronzer, nous blesser ou perdre une main, mais nous sommes toujours la même personne. Donc nous ne sommes pas le corps. Nous sommes en vie, mais nous ne contrôlons pas cette vie qui est en nous.

Le corps et les organes fonctionnent sans y penser. On peut très bien vivre sans chercher à savoir ce qui se passe à l’intérieur. Alors on n’est pas maître de la vie qui anime le corps, il y a autre chose. C’est comme un chef d’orchestre qui anime et gère les fonctions organiques. Au fond de nous, nous ressentons parfois quelque chose de spécial. C’est comme une petite voix qui nous dit qu’on s’est mal comporté dans telle ou telle circonstance, par exemple. Elle peut aussi nous orienter vers un choix que notre raison ne comprend pas. Ou cela peut nous faire comprendre une vérité qui nous surprend, comme si quelqu’un nous l’enseignait. Cette voix qui nous accompagne est différente de nous et peut nous guider si nous l’écoutons.

En dehors du corps et de l’esprit, il y a donc en nous la vie et un guide spirituel. Ce sont des éléments parfaits. Ils sont la présence de MUNGU en nous. C’est l’âme humaine. Et ces éléments constituent l’étincelle divine en chaque être humain.

L'homme

Articles similaires

Laisser un Commentaire