KONGOLISOLO
Actualité

Devoir de mémoire – quand on ne sait pas où l’on va, tous les chemins mènent à la perdition et quand on imite quelque chose, on ne le réinvente pas (il faut que les choses soient claires entre nous); « Par contre, il ne peut y avoir deux symboles de la vie éternelle; c’est presque impossible, soit on le réajuste par rapport à son propre paradigme, soit on traduit le culte originel dans son propre langage, en lui donnant une autre image, mais on ne la réinvente pas »

À titre illustratif, une table ne peut pas être inventée deux ou trois fois. On peut la réadapter selon sa perception, ses désirs et selon ce qu’on attend des capacités d’adaptation de l’ouvrier, mais une table reste toujours une table.  Celui qui l’a inventé pour la première fois a produit une œuvre universelle. 

  • Pour le cas des Saintes Écritures dans la religion chrétienne par exemple, on nous dit que Jésus-Christ ressusciterait 03 jours après sa mort; de la même manière qu’Osiris; cependant Osiris a vécu environ 7000 ans avant Jésus-Christ; et sa tombe avait été retrouvée, et son sarcophage et surtout sa momie, ce qui prouve qu’on le toucher;
  • Par contre, pour le cas de Jésus-Christ, qui, comme par hasard, était monté au ciel, pour ne rien justifier de sa vie sur terre. Et aujourd’hui, personne ne peut prouver scientifiquement son existence sur terre sauf, les textes apocryphes de la Bible, bref, nous sommes face à un cas d’illusion. Jésus-Christ serait le symbole de la vie éternelle, d’accord, mais ce qui est sûr et certain, c’est qu’il est tard, car Osiris était il y a 7000 ans. Et nous venons de dire qu’il ne peut pas y avoir deux symboles de la vie éternelle.

Dire que Jésus-Christ était le symbole de la vie éternelle est absurde; au contraire, c’est une copie de l’original. C’est-à-dire une utopie, un mensonge. C’est faux et très faux !

Quand on ne sait pas où on va

Articles similaires

Laisser un Commentaire