KONGOLISOLO
Actualité

La première femme décrite comme médecin dans l’histoire de la planète était Merit Ptah : son image peut être vue dans une tombe dans la nécropole près de la pyramide à degrés de Saqqarah « Son fils, qui était un grand-prêtre, la décrivit comme (le médecin en chef) Merit Ptah a vécu en l’an 2700 avant JC peu après le grand médecin Imhotep »

Méryt-Ptah exerce pendant la IIIème dynastie égytienne, de l’Ancien Empire égyptien, au 27ème siècle avant JC. Son nom signifie « Aimée du Dieu Ptah , Dieu des artisans et des architectes ». Nous connaissons Méryt-Ptah par sa représentation dans une nécropole de la région de Memphis.

Dans les inscriptions de la tombe, son fils, grand prêtre, mentionne son nom et parle d’elle comme d’une « Médecin en chef », impliquant qu’elle tient une position importante, qu’elle supervise des médecins et qu’elle s’occupe du pharaon. Cette inscription fait d’elle la plus ancienne médecin connue par son nom à l’heure actuelle.

Femmes médecins sous l’Egypte antique : la majorité des médecins de l’Egypte antique sont des hommes, mais Méryt-Ptah n’est pas le seul nom à apparaître dans les sources. Des sources suggèrent ainsi qu’il existait, aux alentours de 3 000 avant JC, une école de médecine dirigée par une femme (dont le nom est inconnu) près du temple de Neith à Saïs.  Au cours de la quatrième ou cinquième dynastie, une autre femme, Peseshet, apparaît également comme l’une des premières femmes médecins de l’histoire, avec le titre de « Superviseure des femmes médecins ». A noter également que le Livre de l’Exode, dans la Bible, mentionne la présence de sages-femmes en Egypte.

La première

Articles similaires

Laisser un Commentaire