KONGOLISOLO
Actualité

Devoir de mémoire : P. Talon, le président du Bénin, parle de la valorisation du patrimoine vaudou, il est vraiment temps que les Noirs/Africains sachent d’où ils viennent, c’est nécessaire pour notre survie « Les pratiques ancestrales, Noirs/Africains en général assimiler au vaudou même s’ils n’ont pas le même nom » … (VIDÉO)

P. Talon

Les Occidentaux, par la déformation de l’Histoire de l’Afrique, ont fait du culte de nos ancêtres, des principes religieux du continent, des pratiques viles, assimilées à la magie et à la sorcellerie. Ils étaient soutenus en cela par des missionnaires et des dignitaires musulmans qui n’y voyaient que des formes d’associationnisme ; une dévotion vulgaire aux esprits.

Il faut restaurer les choses pour le plus grand nombre et les plus jeunes. C’est en Afrique que le monothéisme a été inventé. Nos langues, plus de 1500 sur le continent, ne parlent que du Très-Haut, avant l’aventure coloniale, l’introduction de l’Islam et l’évangélisation de l’Afrique avec un seul nom. C’est ce que les Allemands ont découvert en 1902 chez les Bamoun, qui désignaient l’entité supérieure par Nyinnyi, celui qui est partout ; les pères pallotins chez les Fang Beti, dès 1890, qui désignaient la Force suprême par Zamba ou encore les missionnaires belges au Congo, réalisant que la plupart des ethnies jusqu’aux confins de l’Afrique australe le faisaient aussi, utilisant les termes Zambé, Tsambé, Etc.

Dans l’Egypte ancienne, au cours de longue période négro-africaine, avant les présences berbères, coptes, arabes, grecques et romaines, Amon, signifiant le Dissimulé, chapeautait un ensemble de figures sacrées qui n’étaient pas des dieux d’un supposé polythéisme, mais des multiples de l’Un.

Soyons fiers de cette part du génie, de l’Afrique !

P. Talon

Articles similaires

Laisser un Commentaire