KONGOLISOLO
Actualité

Devoir de mémoire : aux États-Unis, les enfants nés en prison étaient vendus aux enchères dans les années 1800, en Louisiane, des femmes Noires/Africaines étaient mises en cellule avec des prisonniers de sexe masculin et certaines tombaient enceintes « En 1848, les législateurs ont adopté une nouvelle loi, déclarant tous les enfants nés en prison aux parents Afro-américains condamnés à perpétuité serait la propriété de l’État »

Les mères s’occupant de leurs enfants jusqu’à l’âge de 10 ans. À ce stade, la prison place une annonce dans le journal pour la vente de ces enfants. Trente jours plus tard, les enfants ont été arrachés à leurs mères, et ont été vendus aux enchères sur une plate-forme du marché de la cour et le paiement a été effectué en espèces. Les recettes utilisées pour financer les écoles des enfants Blancs/Occidentaux. Et de nombreux d’enfants Noirs/Africains ont ainsi été arrachés par des administrateurs de prison.

By, shane Bauer et sharon Morgan. Source : American prison, a reporters undercover journey into the business of punishment.

Articles similaires

Laisser un Commentaire