KONGOLISOLO
Actualité

Nous sommes les derniers et les seuls peuples à danser à la longueur de la journée, prêts à utiliser même nos enfants devant un visiteur qui vient nous spolier avec des contrats iniques

Si nous voulons faire connaître notre riche patrimoine culturel, il faudra tout simplement financer les initiatives de réhabilitation, d’enseigner notre humanité dans nos écoles, construire des centres culturels purement négro-africains, des salles de spectacles et organiser sérieusement le secteur de la culture.

Sur l’image : la Directrice du FMI accueillie en messie dans l’Enclos colonial des crevettes … C’est ainsi qu’ils considèrent l’Afrique sauvage.

Articles similaires

Laisser un Commentaire