KONGOLISOLO
Actualité

Comment Kamet est devenu l’Égypte (l’invasion venue du Nord) à l’origine, il n’y avait aucune race blanche en Afrique, la race leucoderme (blanche) est typiquement originaire des montagnes du Caucase, au même titre que (les Turques, les Kurdes, les Arméniens, les Afghans, les Iraniens, les Berbères arabisés d’aujourd’hui) : Cush (Ethiopie) et l’intérieur de l’Afrique ont toujours été considérés par les (Égyptiens comme la terre sacrée), d’où était venu leurs ancêtres « Cette parenté est décelée par bien des événements dans l’histoire Egypto Nubienne »

Vers 3 200 l’unification des Deux Terres.

  • Narmer Soudanais d’origine Anous (peuple Noir d’où est issu Osiris qui est à l’origine de la civilisation Kamit) unifie la Haute et la Basse Égypte;
  • Il introduisit une législation basée sur le respect de toute vie, qui engendra chez les Égyptiens une rectitude morale. Attitude que l’on peut observer dans leur conception de la mort et dans l’organisation des funérailles;
  • Il donne ainsi naissance à la première dynastie des pharaons, la dynastie thinite. Durant cette période, l’écriture hiéroglyphique se développera;
  • On découvrira bien plus tard une palette de schiste sur laquelle Mènes porte le pschent, la fameuse couronne symbolisant l’union des Deux Terres.

À partir de 1800 avant J.-C.

  • Au nord-est, le Delta subit les incursions d’Asiatiques et les migrations de peuples indo-européens, venus des régions de la mer Carpienne, de la mer Noire et d’Asie centrale, deviennent un réel fléau;
  • Leur migration va remodeler la carte ethnique du Proche-Orient, du pourtour de la Méditérannée et de l’Afrique du Nord, entraînant la destruction des puissants États Kushite: le Hatti (avant les Hittites, en Anatolie), Elam et Suse (avant les Perses, en Iran), Harappa, Lothal, Mohenjo-daro (avant les indo-aryens, Inde), Sumer et Akkad (avant les Kassites, en Irak). En Égypte, ils portent le nom de Hyksos.

1675 L’invasion hyksôs.

  • Occupant l’Égypte depuis quelques années, les Hyksôs fondent la XVe dynastie. Ils s’emparent de la ville de Memphis sans toutefois exercer leur autorité sur le sud du pays, régi par une dynastie thébaine;
  • Les Hyksôs seront finalement chassés par Ahmosis, dernier roi thébain de la XVIIe dynastie. Il réunifiera le pays.

1294 la bataille de Kaddish.

  • Ramsès II livre une bataille mémorable à Qadisha, contre les envahisseurs hittites;
  • Il souhaitait ainsi récupérer les terres d’Afrique et d’Asie Mineure. Au lendemain de l’affrontement, il fera sculpter les différentes scènes de sa victoire sur les murs de son temple d’Abou Simbel;
  • Ces fresques montrent le souverain du haut de son char, exterminant à lui seules des centaines de Hittites enragés. Il signera finalement un traité de paix avec le roi hittite et épousera l’une de ses filles pour sceller leurs accords.

1080 L’Égypte, en déclin.

  • Le pays tombera dans une succession d’invasions qui jamais ne lui donneront la prospérité d’autrefois.

Vers -671.

  • Les Assyriens et leurs alliés entament les hostilités contre l’Égypte. Taharqa et de son successeur, Tanoutamon, accumulent plusieurs victoires, mais les Assyriens réussissent à envahir la ville de Memphis et saccagent les temples de Thèbes.

525 Les Perses conquièrent l’Égypte.

  • Affaibli par les diverses invasions et les guerres de succession, le pays passe aux mains des Perses;
  • Le roi Cambyse II domine alors la totalité des terres. Les Perses seront chassés par les derniers pharaons autochtones, mais reprendront le contrôle quelques années plus tard.

332 L’entrée d’Alexandre le Grand en Égypte.

  • Alexandre le grec (il n’a jamais été grand pour nous) pénètre en Égypte avec ses troupes;
  • Le pays passe ainsi sous la tutelle macédonienne. Le nouveau roi envahisseur poursuivra ensuite sa conquête et mourra à Babylone en -323.

Ptolémée se proclame roi d’Égypte.

  • Ptolémée succède à Alexandre le Grec et poursuit son œuvre en édifiant la célèbre bibliothèque d’Alexandrie. La capitale deviendra alors un véritable centre culturel et intellectuel;
  • Ptolémée est le premier de la dynastie Lagides, qui régnera pendant près de trois siècles et s’éteindra avec le règne de Cléopâtre.

– 240 Eratosthène calculent la circonférence de la Terre.

  • Directeur de la bibliothèque d’Alexandrie, Eratosthène se concentre sur différents travaux géographiques et mathématiques. Au cours de ses recherches, il parvient à calculer de manière précise la circonférence de la Terre;
  • Pour se faire, il relève certaines données en observant la position du Soleil à Syène, au solstice d’été. Il en déduit que l’astre se trouve en position verticale, étant donné qu’aucune ombre n’est projetée. Il fait de même à Alexandrie, exactement à la même date;
  • En se basant sur la distance entre ces deux points d’observation, il parvient à en déduire mathématiquement la circonférence terrestre : environ 40 000 km.

– 48 : 30 septembre Assassinat de Pompée.

  • Le général romain Pompée, rival de César, est assassiné par les hommes du Pharaon Ptolémée XIII, époux de Cléopâtre. Le souverain égyptien voulait, par ce meurtre, s’attirer les faveurs de César;
  • L’empereur romain ne lui sera guère reconnaissant pour ce geste. Il finira par évincer le pharaon( blanc) du trône pour y faire monter Cléopâtre, avant d’en devenir.

– 47 : 1 janvier Jules César rencontre Cléopâtre.

  • Jules César poursuit Pompée en Égypte et apprend son assassinat. L’événement le rend amer vis-à-vis du pharaon (Blanc), Ptolémée XIII, alors en conflit avec sa sœur-épouse Cléopâtre;
  • Lorsqu’il la rencontre, le général romain est tout de suite séduit par la reine égyptienne. Après que ses armées ont vaincu celles du pharaon, César donne le trône d’Égypte à Cléopâtre. Ils auront un fils.

– 42 Marc-Antoine rencontrent Cléopâtre.

  • Héritier des terres orientales, Marc-Antoine est amené à rencontrer la reine d’Égypte, Cléopâtre;
  • Il en tombe immédiatement amoureux, mais doit faire face aux dissensions qu’il partage avec Octave, autre héritier de l’Empire romain;
  • Il décidera donc d’épouser la sœur de ce dernier, afin de mettre fin au conflit familial;
  • Il ne restera pourtant pas longtemps loin de sa reine égyptienne et distribuera finalement ses terres aux enfants qu’il aura avec elle;
  • En réaction à ce qu’il considère comme une trahison, Octave déclarera la guerre à Cléopâtre.

– 30 L’Égypte passe sous la domination romaine.

  • Après la bataille d’Actium qui entraîna les suicides de Marc-Antoine et de Cléopâtre, Auguste fait de l’Égypte une province romaine;
  • Les cultes égyptiens seront maintenus durant les premiers siècles de cette domination romaine et certains temples seront même restaurés. Toutefois, la christianisation du peuple sera inévitable.

– 30 : 15 août Cléopâtre se suicide.

  • La reine d’Egypte, Cléopâtre VII, 39 ans, obtient de se faire livrer un panier de figue avec un aspic (vipère) dedans. Depuis la défaite et le suicide de son amant, Marc-Antoine, elle vit recluse dans son palais d’Alexandrie;
  • Apprenant l’arrivée de son rival Octave, le futur empereur Auguste, elle préfère se suicider. Avec elle s’éteint la dynastie des Lagides. L’Egypte devient une province romaine.

– 127 Ptolémée exposent sa théorie géocentrique.

  • L’astronome et géographe Claude Ptolémée fait ses premières observations à Alexandrie. Ses recherches l’amènent à exposer, en s’appuyant sur les mathématiques, un système géocentrique du monde;
  • Selon lui, la Terre est fixe et au centre de l’univers. Il tente donc d’expliquer mathématiquement les mouvements des planètes, de la Lune et du Soleil. Ainsi, il établit que les planètes du système tournent en formant un petit cercle, qu’il appelle « Épicycle », et dont les centres suivent également un mouvement rotatif autour de la Terre;
  • Par ailleurs, il parvient à lister 1022 étoiles. Il regroupe tous ses constats dans « L’Almageste ou Syntaxe mathématique », un traité d’abord écrit en grec puis traduis plus tard en arabe. Le système mis au point par l’astronome restera en vigueur jusqu’au XVIe siècle.

-Vers 180, une école chrétienne d’origine grecque voit le jour à Alexandrie.

  • Ce n’est qu’à l’époque des moines fondateurs Antoine ( 251-357) et Pakome (286-346), que le christianisme atteint la population égyptienne la moins éclairée.

– 379 L’empereur chrétien Théodose ordonne la suspension de la spiritualité KAMIT . Dans l’ensemble du pays : 527 l ’empereur julien impose la christianisation avec une brutalité jamais vue.

  • Les soldats chrétiens passèrent des semaines à briser systématiquement les visages des personnages des bas-reliefs du temple d’Isis. Mais aussi des pharaons;
  • Les chrétiens Vont interdire les medou Neter (hiéroglyphes) et massacrés les derniers scribes Kamit capables de déchiffrer les grands écrits sacrés de nos ancêtres;
  • Grâce au christianisme, il n’y aura plus, dans ce qui fut le berceau de la civilisation, de penser libre ni de recherche scientifique véritable pendant environ un millénaire jusqu’à la renaissance.

– 395 L’Égypte byzantine.

  • Suite à la division de l’Empire romain, l’Égypte tombe sous la domination byzantine. Les croyances coptes s’intensifieront jusqu’à la conversion de tous les Chrétiens égyptiens;
  • Deux siècles plus tard, le temple d’Isis sur l’île de Philae, dernier à vénérer la déesse, sera pris d’assaut. Avec lui s’éteindront définitivement les anciennes croyances égyptiennes.

– En 640, mais l’Égypte chrétienne allait être conquise à son tour par une nouvelle foi, l’islam.

  • Ce fut le patriarche archevêque d’Alexandrie nommé Cyrus,qui était gouverneur du pays,qui offrit la capitale à l’émir Amour ben AL-As à la tête de 4 000 cavaliers d’Allah;
  • Ce fut l’arabisation de Kemet a la suite du christianisme, l’islam poursuivra le travail de saper l’ancienne Egypte. Ce n’était que le début de travail d’extinction de toute trace de la spiritualité Kamit.

– 642 la chute d’Alexandrie.

  • Les Arabes ont profité des troubles de l’Égypte byzantine pour envahir les terres quelques années plus tôt. Sous le commandement d’Amr, les troupes musulmanes soumettent la ville d’Alexandrie et s’emparent de la totalité du pays;
  • L’Égypte sera annexée par l’Empire des Omeyyades puis des Abbassides. La population sera rapidement islamisée, abandonnant définitivement les croyances coptes.

– 969 : 6 juillet Fondation du Caire.

  • Les chiites Fatimides s’installent en Égypte et établissent leur capitale au Caire, réduisant l’autorité des Abbassides. Le tracé de la ville est fait au Nord des faubourgs de l’ancienne capitale musulmane du pays, Fûstat;
  • La nouvelle cité prend le nom de Al-Kahira, « La Martienne », en raison de l’horoscope. La construction de la mosquée d’Al-Azhar commencera un an plus tard.

– 1174 : 25 novembre Saladin unit l’Egypte et la Syrie.

  • Le sultan égyptien Saladin (Salah al-Din en arabe), entre dans Damas et s’empare de la Syrie. Il rattache les deux pays arabes et devient dès lors sultan de Syrie;
  • Fondateur de la dynastie sunnite ayyubide, Saladin poursuivra sa conquête du Moyen-Orient jusqu’à Jérusalem. La dynastie sera supplantée par le sultanat mamelouk.

– 1250 – 1250 : Sur la route de la VIIe croisade, le roi de France est fait prisonnier en Egypte.

  • Saint-Louis et son armée étaient parvenus à prendre la ville de Damiette quelques mois plus tôt. Encouragés par cette victoire, ils avaient poursuivi leur route et s’étaient heurtés aux mamelouks, à Mansourah. Touchés par la peste, ils avaient dû rendre les armes. Après avoir payé une rançon au sultan Turanshâh de 400 000 livres et rendu Damiette, le roi sera délivré le 6 mai.

-1798 : 21 juillet Bataille des pyramides.

  • Le général Napoléon Bonaparte qui conduit la campagne d’Égypte, bat les cavaliers mamelouks non loin des pyramides de Gizeh;
  • Les troupes de Mourad Bey, surprises par les tirs d’infanterie se retirent rapidement et l’affrontement ne dure pas plus de deux heures;
  • Victorieux, Bonaparte va régner sur l’Égypte tel un vizir jusqu’à l’intervention de la flotte britannique en 1801, qui le chassera définitivement de la région.

– 1798 : 1 août la flotte française détruite à Aboukir.

  • En rade d’Aboukir (Egypte), la flotte française commandée par l’amiral Brueys d’Aiguilliers est battue par la flotte britannique sous les ordres de l’amiral Nelson. Seuls quatre vaisseaux sur une vingtaine réussissent à s’échapper;
  • La flotte française venait de débarquer en Égypte le corps expéditionnaire du général Napoléon Bonaparte. Celui-ci est alors bloqué en Egypte. Napoléon Bonaparte rentrera secrètement un an plus tard;
  • Le général Ménou signera avec les Britanniques un accord d’évacuation des troupes françaises trois ans plus tard. Ce sera la fin de la campagne d’Egypte.

– 1799 : 8 octobre Bonaparte rentre d’Egypte.

  • Quatre frégates (« La Muiron, la Carrere, L’alerte et l’indépendant ») mouillent devant Fréjus : à leur bord, le général Bonaparte de retour d’Égypte avec les généraux Duroc, Lannes, Marmont, Murat et Berthier;
  • Les quatre bateaux avaient quitté Alexandrie le 22 août et fait un long détour pour éviter les navires britanniques. Les difficultés que rencontre le directoire et l’enlisement des armées françaises en Égypte ont poussé l’ambitieux général à précipiter son retour en France.

-1801 : 31 août Fin de l’expédition d’Egypte.

  • Le général Ménou, chef des troupes françaises d’Egypte, signe un accord d’évacuation avec les Britanniques à Alexandrie. En 1798, une expédition militaire française avait débarqué à Alexandrie;
  • À sa tête, le général Bonaparte voulait saper l’autorité des Britanniques en Méditerranée orientale et contrôler la route des Indes. Si la campagne d’Egypte se solde par un échec sur le plan militaire, elle permettra à l’égyptologie de se développer.

-1804 le vice-roi Méhémet Ali alimente les fours d’usine avec des momies.

  • Le calife Omar décréta la suppression de tous les écrits que contenait encore (après la razzia des chrétiens) la grande bibliothèque KAMIT parce qu’un seul livre comptait, le Coran. Les papyrus et les livres servirent de combustible, il fallut six moi pour brûler le tout.

-1811 : 1 mai Méhémet Ali massacre 470 chefs mamelouks.

  • Alors que les Mamelouks projetaient de le renverser, le vice-roi fait massacrer 470 de leurs chefs;
  • La dynastie des Mamelouks a gouverné l’Égypte de 1250 à 1517 et désirait faire du pays un grand royaume islamique. Ses dirigeants y installèrent d’ailleurs le califat abbasside;
  • Leur puissance militaire renommée ne leur permit pas de conserver le pouvoir lors de la conquête ottomane menée par Sélim Ier;
  • Ils purent néanmoins jouir d’une certaine autorité provinciale et tentèrent sans succès d’établir une nouvelle domination;
  • Le massacre commandité par Méhémet Ali met définitivement fin à leur puissance.

– 1828 : 31 juillet Champollion s’embarque pour l’Egypte.

  • L’égyptologue français Jean-François Champollion, 38 ans, qui n’a jamais foulé la terre des pharaons, réalisent son rêve en partant à la tête d’une expédition scientifique en Egypte. Pendant deux années, il ne cessera de lire et de traduire les textes anciens;
  • À son retour, il publiera « Description de l’Égypte et Monuments d’Égypte et de Nubie », qui deviendront des ouvrages de référence pour les égyptologues;
  • Champollion a acquis sa renommée mondiale en 1822, en déchiffrant les hiéroglyphes figurant sur la pierre de Rosette, découverte 23 ans plus tôt.

Hommage à tous nos Ancêtres qui ont donné au monde la science, les mathématiques, la musique, l’écriture, la philosophie, la médecine, l’astronomie, la géométrie, la spiritualité. Et qui ont Péri pendant toutes ces invasions Hyksôs, grec, Romaine, chrétienne, arabo-musulmans, française, anglaise.

Articles similaires

Laisser un Commentaire