TOP 10

Le Ridicule ne tue pas

ÂGE REQUIS POUR ADHÉRER AU RIDICULE NE TUE PAS: 18 ANS

ATTENTION : le contenu de cette rubrique « LE RIDICULE NE TUE PAS » est réservée à un public majeur, assurez-vous d’avoir au moins 18 ans avant d’y acceder.

NOTE : vous êtes seul responsable de vous-même si vous décidez d’y acceder dans « LE RIDICULE NE TUE PAS » … Alors ne vous plaignez pas, entrez le mot de passe « AFRIKE » pour confirmer que vous êtes majeur et avez compris !

[content_protector password=”AFRIKE”]

Le Ridicule ne tue pas

La franc-maçonnerie occidentale n'a pas inventé la roue; les symboles de la franc-maçonnerie occidentale ne sont qu'un pur et simple plagiat de la tradition des architectes des pyramides égyptiennes : l'Afrique a tout donné à l'Occident chrétien et au monde arabe; la traduction littérale des hiéroglyphes ressemble à ceci : « Grande âme de la vérité, grand architecte (Bâtisseur) de la vérité; donc ça ressemble, à chaque âme de grande élévation spirituelle, conforme à (Maât), correspond un édifice divin bâti en harmonie avec Maât, la vérité »... (VIDÉO)
L'Afrique, berceau de la spiritualité : les francs-maçons, les Rose-Croix et autres loges similaires sont originaires de l'Afrique ancienne, mais l'Occident n'a fait que changer la pratique de ces loges; (Atoniste - pour que les adeptes du christianisme puissent comprendre pourquoi les maçons emploient les mêmes Symbolisme chrétien comme eux, ils doivent d'abord découvrir que le (Christ), également référencé dans la littérature maçonnique n'est pas leur Jésus, mais un autre précédent (monothéiste) à savoir, le roi renégat Akhenaton) « Akhenaton le roi des Yahud était parfois montré comme un (lion) à tête humaine qui fixait le soleil à l'horizon, tout comme dans la métaphore du Moïse biblique connu comme le (lion de Judée) »
La religion n'est qu'une interprétation (copie) de la culture Noire/Africaine : la religion n'est qu'une interprétation culturelle du monde spirituel; (une tentative de décodage du surnaturel; c'est propre à chaque culture); By, Ufulu Bomani « Qui veut assassiner un peuple, détruira son âme, profanera ses croyances, ses religions, reniera sa culture et son histoire »
Pourquoi, dans la spiritualité, les gens sont différents en possibilités et en capacités ? Ce qui est possible avec l'un est impossible avec l'autre, et vice versa; car tout dépend du niveau de connaissance et de l'évolution de chacun : la voie de la spiritualité est multidimensionnelle, ainsi que ses supports de réalisation « Voilà pourquoi, par exemple, pour atteindre l'illumination et la plénitude; Ifa nous dit qu'il existe 256 possibilités de base qui peuvent également être multipliées en plusieurs autres; donc le chemin de l'un n'est pas forcément celui de l'autre »
La caricature du vaudou n'est pas justifiée : tout et rien a été dit et écrit sur la spiritualité vaudou pour l'assimiler carrément (à la sorcellerie, la soi-disant magie Noire, l'animisme, le fétichisme; Etc), ce décor métallique et péjoratif du vaudou est planté par les religions importées (Abrahamique) et leurs pratiquants, mais quoi qu’on en dise ou écrive « Le vaudou est cette spiritualité ancestrale; (c’est une culture, une tradition, une identité, un ensemble de valeurs Noires/Africaines), comme toutes les autres religions et spiritualités, le vaudou a ses légendes, ses mythes et ses allégories »
Le Vaudou : qu'est-ce que le Vaudou ? Le Vaudou est cet esprit du bien, qui permettait à nos ancêtres de vivre en harmonie avec les forces de notre mère nature, et de la respecter (le vaudou n'est pas le folklore que l'Occident essaie de reléguer) « Dès le départ, on essaie de ne pas amalgamer le vaudou, la sorcellerie et les forces du mal, communément appelées Satan, à tort ou à raison; mes frères et sœurs Noirs/Africains ou métis de la diaspora; que personne ne vous trompe, vous avez déjà le vaudou en vous, dans vos veines » ... (VIDÉO)
Le Vodou a ses propres divinités : les adeptes du culte Vodou et des spiritualités Noires/Africaines, en général, ne connaissent pas de Dieu anthropomorphe, un « Dieu créateur Occidental »; mais une hiérarchie de divinités dont chacune joue un rôle bien défini qui lui est attribué « Bien avant les sermons et prédications de ceux-là qui s’arrogent le monopole de la connaissance de Dieu, et surtout, bien avant l’alphabétisation, le concept que les ancêtres Noirs/Africains avaient de Dieu est, encore aujourd’hui, plus proche de la connaissance métaphysique et mystique relatives aux réalités immuables de l'Univers, que les sermons les plus aguerris des prédicateurs religieux »
La nature de toute chose selon la conception globale vaudou : dans la conception globale vaudou, et à l’image de leur concept de l’humain, toutes les choses et tous les phénomènes naturels ont donc, dans leur essence, une double nature, à la fois matérielle et spirituelle « Les puissances invisibles correspondantes sont de nombreux génies divins de la nature, appelés voduns ou (Orishas chez les Yoruba); on peut citer Hevieso (maître du ciel et de la foudre), sapata (maître de la Terre) Amuia Ata, ou Mamy Wata (la mère de l’eau) » ... (VIDÉO)
Dieu a un nom dans toutes les langues Noires/Africaines : c’est un blasphème de penser que ce sont les Européens et les Arabes qui ont enseigné aux Noirs/Africains à connaître Dieu « Chaque peuple Noir/Africain connaissait Dieu mieux que ces parvenus et envahisseurs d’Européens et d’Arabes » Parce que le Dieu, qu’ils prétendent avoir enseigné aux Noirs/Africains, a un nom dans toutes les langues Noires/Africaines, mais pourquoi les Noirs/Africains refusent-ils de comprendre que toutes ces religions importées ne nous ont pas enseigné qui est Dieu ??
Le secret de la puissance de chaque Nation : ce n'est pas pour rien que les Grands Guides Invisibles de l'humanité ont divisé les êtres humains en (races, peuples, nations, régions, continents); chaque subdivision, (peuple, race, région; Etc) est soumise à l'autorité d'un Égrégore qui assure ainsi sa protection et sa pérennité, à condition qu'elle se conforme aux exigences ou marche selon les directives d'Égrégore « Dans la culture Noire/ Africaine, on enseigne (amour, respect de la nature et des autres espèces, pardon, humilité, courage, moralité, respect des anciens, solidarité; Etc), on apprend à rendre hommage aux divinités avec des rituels spécifiques et selon les circonstances ou les besoins »

[/content_protector]