KONGOLISOLO
Devoir de Mémoire : Les Noirs/Africains sont-ils condamnés à singeer et applaudir les autres ? (Ils sont des Togolais, des Nigérians, des Mozambicains, des Kongolais, des Kamerounais, des Ivoiriens, des Nigérians, des Ougandais, Etc); « Ces Noirs/Africains, qui connaissent par cœur tous les noms des équipes européennes et ils connaissent par cœur tous les noms des joueurs et les couleurs des maillots de leurs équipes comme ils respirent »
Devoir de Mémoire – Psychonégrose : La psychonégrose est un trouble mental qui affecte l’esprit, la personnalité, les motivations et les actions des personnes Noires/Africaines, qui n’ont pas réussi à se débarrasser des maux psychologiques qu’ils ont accumulés à cause de leur expérience collective avec des étrangers; (la psychonégrose est marquée par un idéal déformé de soi et des autres, résultant de modèles artificiels de perception, de logique, de pensée, de parole, de comportement et d’expression émotionnelle); « Ces États s’accompagnent de diverses autres manifestations de dispositions contre nature telles que la dévaluation, les champs de pensée non Noirs/Africains »
Devoir de Mémoire – un Nègre au service de la France : selon l’écrivain Alain Mabanckou, les Noirs/Africains de France ne doivent rien demander à la France, ils doivent plutôt remercier chaque jour la France de les avoir éduqués, civilisés, ils doivent baisser leurs têtes, ce sont eux qui ont vendu leurs frères et sœurs en esclavage; (Moi, Alain Mabanckou, je ne conseillerai jamais à mon fils d’aller en Afrique au Kongo Brazza, car elle n’a rien à apporter); « Les Nègres de maison sont ceux qui vivaient dans la maison du maître, ils mangeaient bien parce qu’ils mangeaient comme le maître »

Parole de l’HOMME

Devoir de Mémoire : L’Afrique peut se relever si certains d’entre nous cessent d’être des Nègres de maison, qui agissent et travaillent contre notre peuple, (l’Afrique peut se relever si les Noirs/Africains rejettent cette propagande que les descendants de nos anciens tortionnaires tentent de nous faire approuver à travers eux); « Leurs doctrines religieuses/culturelles et leurs médias corrompus et aliénants »

Admi1

Devoir de Mémoire : Les institutions politiques Noires/Africaines sont plus stables lorsqu’elles sont ancrées dans des coutumes ancestrales; (le monde entier est en admiration devant ce qui se passe au Bénin, les Occidentaux sont fiers de cet étudiant qui apprend bien ses leçons de démocratie, mais faut-il vraiment lui retirer la paternité de la stabilité des institutions politiques dans des pays comme le Bénin, le Sénégal et Kenya, pour les Noirs/Africains eux-mêmes); « Quand on sait que la charte mandingue Kuru Kan Fuga dans l’actuel Mali a été instituée en 1236 après que les Mandingues se sont affranchis du joug du roi despote Soumaro Kanté ? Le peuple guidé par la sagesse ancestrale s’est réuni pour rétablir l’ordre sans l’intervention d’une force étrangère » … (VIDÉO)

Admi1

Devoir de Mémoire : le rôle social et politique des femmes Baoulé, les femmes Baoulé jouent parfois un rôle prédominant dans l’exercice du contrat social, directement ou indirectement, (les Baoulés ont conservé, sinon l’institution Ashanti de la Reine Mère, qui est en fait le plus souvent la sœur aînée du moins c’est l’habitude pour les dirigeants, quel que soit le niveau de l’organisation politique, de consulter leur sœur aînée lorsqu’une question importante est en débat); « D’ailleurs, ce sont parfois des femmes qui prennent les commandes de grands groupes » … (VIDÉO)

Admi1

Devoir de Mémoire : les Amazones du Dahomey ont dit non à la colonisation française, (les Amazones constituaient les troupes d’élite du royaume du Dahomey, qui prit le nom de République populaire du Bénin en 1975, l’image resta à jamais gravée dans la mémoire du 3 000 soldats français qui, basés à Cotonou sur la côte de l’actuel Bénin, s’engagent dans une mission à l’intérieur du territoire en 1892); « L’objectif de cette opération militaire était de déloger le roi Béhanzin, qui tenait à l’indépendance de son fief, le Dahomey, et qui avait contrecarré depuis deux ans les ambitions des autorités coloniales, en mai de la même année, le colonel Alfred Dodds, chef de l’expédition et ses troupes se dirigent vers Abomey, la capitale du royaume »

Admi1