TOP 10

Polemique

ÂGE REQUIS POUR ADHÉRER AU POLEMIQUE : 18 ANS

ATTENTION : le contenu de cette rubrique « POLEMIQUE » est réservée à un public majeur, assurez-vous d’avoir au moins 18 ans avant d’y acceder.

NOTE : vous êtes seul responsable de vous-même si vous décidez d’y acceder dans « LE POLEMIQUE » … Alors ne vous plaignez pas, entrez le mot de passe « AFRIKE » pour confirmer que vous êtes majeur et avez compris !

[passster password=”AFRIKE”]

Polémique

Les impérialistes ont réussi leur mission d’animaliser la race Noire en enseignant aux Noirs/Africains la culture de l'autoflagellation, à se sous-estimer et à considérer comme sacré, savant ou classique tout ce qui vient de l'Occident; Tant que l'Afrique ne sera pas en mesure de renverser ce paradigme, qui date de la traite Négrière, la race Noire continuera de sombrer dans les abysses de l'esclavage; « Pour comprendre et trouver des solutions au mal dont souffre la race Noire, il faut remonter des siècles en arrières »
L'homme n'est pas ce qu'il pense être, mais il est ce qu'il cache : ne jamais oublier ceux qui vous ont aidé à vous relever (monter); « Ne changez pas votre nature (certains recherchent le bonheur, d'autres le créent); quand la vie vous présente mille raisons de pleurer montrez-lui, que vous avez mille raisons de sourire »
Devoir de mémoire : l’origine inconnue du football, quand les Dogons ont navigué vers les Amérique, ils ont découvert des terres connues autrefois comme (Utla) Signifiant (Terre des Grenouilles); d'où est tiré le mot Atlantique; « Lorsque ces Dogons ont migré vers les Amériques, ils ont également importé avec eux l'Arbre à Caoutchouc, un type d'Acacia qui était uniquement indigène en Afrique; les Dogons ont utilisé la sève de cet Acacia pour fabriquer (des chaussures, des manteaux, des capes; et ont été les premiers à porter des chaussures à semelles dans le Nouveau Monde) »
Pierre Kalala Mukendi, surnommé (Yaoundé, le Bombardier, le Patron, la Fusée), une légende du football Kongolais, né le 22 novembre 1939 à Likasi et mort le 30 juin 2015 à Johannesburg : certes, moins connu des nouvelles générations, le Bombardier reste l'un des grands footballeurs du continent africain, et sans l'ombre d'un doute le meilleur de sa génération; « Ses études primaires terminées à Panda, il a poursuivi des formations techniques à Kolwezi et Likasi, ce qui lui permettra d'intégrer l'ancien syndicat minier où il apprend (la solidarité, l'honnêteté, la rigueur, et le respect des autres) »
Devoir de mémoire : on ne change pas l'histoire, l'équipe de football de la République Démocratique du Kongo, surnommée les Léopards (appelés les Simba entre 1997 et 2006), est la première équipe Noire/Africaine qualifiée pour une Coupe du Monde; « C'était au cours de la 10ème édition que cette coupe devenait de plus à plus une vraie coupe du monde avec la participation du Zaïre à l'époque »
Devoir de mémoire : le roi Pelé et le seigneur Kibonge, (une histoire des géants du football Brésilien et Kongolais; nous sommes en 1967, lorsque le destin de Kibonge, se croise à celui du roi Pélé; en date du 02 juin 1967, le FC Santos, lors de sa première tournée en Afrique, fait un passage très remarqué et très médiatisé à Kinshasa); « Dans sa sélection Brésilienne, se trouve le meilleur joueur du monde; Pelé est donc cet hôte de marque des sportifs Kongolais; pour ce grand rendez-vous, à ne pas manquer, il s’observe une ruée vers le stade Tata Raphaël (stade du 20 mai) dans le chef de la population de Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Kongo; l’arène est pleine comme un œuf, car tout Kinshasa veut voir jouer la légende Brésilienne »
Devoir de mémoire : les années du Zaïre ne sont pas toujours à haïr, Mobutu à droite avec Roi Pelé en 1968 quand le Zaïre était dans son apogée, (le maréchal Mobutu est ce président qui a fait rêver à son peuple la prospérité pendant ses deux premiers quinquennats au pouvoir); « Hélas, malheureusement, tout a basculé quelques années plus tard; Mobutu et Pelé se sont retrouvés aussi lors de la coupe du monde 1974 en Allemagne de l'Ouest »
Devoir de mémoire : voici le véritable monument du football Kongolais/Africain (Pierre Ndaye Mulamba), mais malheureusement beaucoup ne le reconnaissent pas et ne se souviennent même pas de lui : le 14 mars 1974, le Kongolais Pierre Ndaye Mulamba des Léopards du Zaïre a été couronné (meilleur buteur de la CAN '74)
Les Noirs/Africains, sont-ils voués à singer, et à applaudir les autres ? Ils sont, (Togolais, Nigérians, Mozambicains, Kongolais, Kamerounais, Ivoiriens, Nigérians, Ougandais, Etc), ces Noirs/Africains qui connaissent par cœur tous les noms des équipes européennes (Italie, France, Angleterre, Espagne, Allemagne, Etc); ils connaissent tous les noms des joueurs par cœur et les couleurs des maillots de leurs équipes (comme ils respirent); « Toutes ces grandes équipes de football européennes ont des clubs et des fans dans toute l'Afrique; dans les coins et recoins du continent, vous y trouverez les drapeaux de ces clubs de football entrain d'y flotter; vous constaterez que les maisons de certains Noires/Africaines sont ornées des couleurs de ces grandes équipes de football »

[/passster]