KONGOLISOLO
Devoir de Mémoire – Brésil : André Pinto Rebouças (Né en1838-1898 à Rio de Janeiro, issu d’une famille bourgeoise), inventeur de la torpille, André Rebouças fut d’abord formé à l’école militaire de sa ville avant d’obtenir son diplôme d’ingénieur en Angleterre; « De retour au Brésil, il est nommé lieutenant dans le corps du génie naval lors de la guerre contre le Paraguay en 1864, (André Pinto Rebouças crée un système immersif qui peut être lancé sous l’eau pour atteindre les navires ennemis et exploser dès qu’un contact est établi, le système s’appellera Torpedo »
Devoir de mémoire : le feu et l’eau peuvent-ils se marier ? Voici la sosie de José Eduardo dos Santos, ancien président angolais, franc-maçon et évêque catholique sur cette photo, certains Noirs/Africains s’interrogent sur une telle relation; « Comment un franc-maçon considéré comme (un) représentant du soi-disant Satan par les Noirs/Africains peut-il partisse avec un évêque catholique considéré comme (un) représentant du soi-disant Dieu d’Israël par les Noirs/Africains ?? Le catholicisme n’est-il pas de mèche avec la franc-maçonnerie ?? Chers Noirs/Africains, ouvrez vos yeux et fuyez l’imposture »

Angola

Devoir de mémoire : il y a 400 ans, les premiers esclaves Noirs/Africains arrivaient en Virginie aux États-Unis, (en août 1619, un navire anglais accostait sur les côtes de Virginie avec une vingtaine d’esclaves Noirs/Africains); « Quatre cents ans plus tard, cette date a été retenue pour marquer le début de la période esclavagiste en Amérique du Nord; cette illustration publiée en 1901 dans le Harper’s Monthly Magazine évoque l’arrivée du (White Lion) à Hampton en 1619 » … (VIDÉO)

Admi1

Devoir de mémoire: Angola – la reine Nzinga et sa stratégie contre les razzias esclavagistes (1583 – 17 décembre 1664)! L’école néo-coloniale affirme que (des Noirs/Africains ont vendu des Noirs/Africains) lors de la traite Négrière translatique et arabe! Ce qui est un mensonge forgé en afin d’innocenter les vrais coupables des razzias esclavagistes qui ont plongé l’Afrique dans l’enfer dans lequel nous nous trouvons actuellement, afin qu’ils n’aient jamais à payer de réparations; « Mais ce dont on ne parle pas, ce sont les nombreuses résistances organisées par les Noirs/Africains contre les esclavagistes arabes et européens ?» … (VIDÉO)

Kongo Lisolo

Devoir de mémoire : Angola et Mozambique, de la guerre de libération au chaos ? La décolonisation dans le cas de l’Angola et du Mozambique est plus complexe que celle de la Guinée-Bissau et du Cap-Vert en raison de la présence d’un nombre important de colons portugais; « En Angola, sur un peu moins de 5 millions d’habitants en 1960, il y a un peu plus de 170 000 Portugais; au Mozambique, ils sont 97 000 sur une population totale dépassant les 6 millions; et, surtout, cette minorité détient le pouvoir économique et politique, impose son agenda culturel basé sur le racisme, et exploite sans vergogne les populations Noires/Africaines »

Kongo Lisolo

Devoir de mémoire – Manuel Oliveira, une véritable légende : il est temps de redécouvrir cet admirable chanteur et guitariste qui, depuis plus d’une décennie, a mis un talent original, un goût et une habileté rares au service d’une musique qui a fait le Bassin du Kongo, l’un des berceaux de l’Afrique; « Il demeure une légende vivante pour l’histoire de la musique Kongolaise; il a fait du chemin à partir de Matadi »

Admi1

Masque Pendé : les Bapendé (pluriel de Pendé) sont un peuple bantou d’Afrique centrale, présent dans la province de Bandundu (territoires de Gungu, Idiofa, Feshi et Kahemba), dans la province du Kasaï-Occidental (territoire de Tshikapa) en République démocratique du Kongo, ainsi qu’en Angola d’où ils sont originaires « Selon les sources et le contexte, on observe plusieurs formes (Apende, Bapende, Ba-Pende, Masangi, Masanji, Masindji, Pande, Pendes, Phende, Pindi, Pinji, Tupende), ils parlent le pende, une langue Bantoue »

Admi1