KONGOLISOLO

Sports

La beauté Noire/Africaine : si la beauté exige l’admiration! Le respect en est aussi un facteur déterminant, et si chacun a droit au respect de soi, personne ne devrait être idolâtré ! La beauté Noire/Africaine dépend (de l’époque, de l’environnement, de l’âge et des valeurs), si vous vous sentez belle/beau aujourd’hui, sachez qu’elle est liée à (l’époque, l’environnement dans lequel vous vivez, et les valeurs que vous attachez à la beauté); « Vous n’êtes pas plus belle/beau que celles qui vous ont précédé ou qui vivent ailleurs que vous ! Chacun est belle/beau à sa manière et par rapport à ses convictions »

Admi1

Devoir de mémoire : Est-ce un privilège pour le couple Samuel Eto’o d’avoir été reçu par celui qu’on appelle, le Très Saint-Père ? Beaucoup, comme Samuel Eto’o Fils (ce fameux, ancien footballeur Kamerounais), empruntent tous les chemins à condition d’arriver à Rome pour avoir la chance d’être reçus par le Souverain Pontife; « Beaucoup trouvent comme un privilège d’avoir baisé la main du Pape comme signe d’avoir la grâce d’être un jour au paradis, c’est pourquoi ils collectent de l’argent tant qu’ils effectuent des pèlerinages au Vatican, et se voient avec le pape est leur rêve ultime »

Admi1

Devoir de mémoire : les origines du (MMA) et des arts martiaux en général se trouvent dans cette déclaration de Masutatsu Oyama dans son livre (Advanced Karate) publié par Japan Publications en 1969, les premiers enregistrements connus de techniques de combat sont des rouleaux hiéroglyphiques égyptiens des tombes datant d’aussi loin que 4000 avant JC, décrivant un entraînement au combat militaire similaire à la boxe (Ngumi) et à la lutte (Mkazo NCHA Shikana); « Cela fait donc de l’Égypte ancienne (Kemet) le premier lieu d’enregistrement des arts martiaux en général et les arts martiaux faisaient partie du programme de l’ancien système égyptien des Mystères »

Kongo Lisolo

Pourquoi Muhammad Ali est-il au panthéon de la boxe ? Nous sommes en 1974 lors du combat du siècle (de boxe) à Kinshasa en République Démocratique du Kongo, l’événement avait défrayé la chronique, et tout le monde attendait avec impatience qu’il ressemble et surtout l’heure de vérité (finale) : qui de Mohamed Ali et George Foreman remporteraient la victoire; « Sur le ring, le combat a été rude, les deux mastodontes de la boxe se battent comme jamais ! Il y a eu une énorme agitation au stade du 20 mai devant les caméras du monde entier »

Admi1

Le secret pour gagner un combat : on ne gagne pas un combat, quoi qu’il en coûte! Outre les troupes, la taille et la capacité de nuisance dont on dispose, pour gagner un combat, d’autres facteurs, qui échappent à beaucoup, sont bien indispensables; « Vous ne gagnerez pas un combat par le nombre d’armes que vous avez, ni par le nombre d’hommes (troupes) que vous avez, mais vous gagnerez par votre détermination »

Admi1