KONGOLISOLO
Débat : le pouvoir politique face au (Dieu-argent); le capitalisme est une religion, les banques sont des églises, les banquiers sont des prêtres, la richesse est le paradis; la pauvreté est l’enfer, les riches sont des saints, les pauvres sont des pécheurs, les produits sont des bénédictions; l’argent est Dieu; « Le pouvoir politique ne sert jamais le peuple, il sert plutôt les politiciens et le capitalisme contre le peuple »
Devoir de memoire – en Palestine comme au Kongo : la Palestine et le Kongo traversent la même situation; aujourd’hui les Palestiniens et Kongolais sont aux prises avec des gens qui sont surarmés et qui sont membres au Conseil de l’ONU, déterminés à les anéantir; que les peuples de ces deux pays meurent en masse, que les femmes soient violées et les enfants tués (…), qu’importe pour le reste du monde; « Voilà ! Que personne n’arrive à le dénoncer, tout le monde regarde sans rien faire; aucun mot ne peut sortir de la bouche des pays Noirs/Africains ! C’est devenu le combat des autres (les victimes seules) »
Devoir de mémoire : unis dans la douleur, l’ANC et le FRELIMO avaient obtenus gain de cause; le Congrès National Africain (ANC) et le Front pour la Libération du Mozambique (FRELIMO) ont partagé un destin commun, un destin de douleur et de lutte; « Alors que la quasi-totalité des pays africains accédèrent à leurs indépendances, dans les années 60, mais le Portugal maintenait encore le Mozambique sous le joug colonial; et en Afrique du sud, le régime de l’Apartheid (ségrégationniste) qui faisait rage »

NOS ALLIES

Devoir de mémoire – Carmen Pereira : disciple du nationaliste Amilcar Cabral, (Carmen Pereira est une femme révolutionnaire de Guinée-Bissau, née en 1936; elle est la première femme chef d’État de son pays ainsi que la première en Afrique); « Très jeune, elle s’engage dans la guerre d’indépendance de la Guinée-Bissau avec son mentor Amilcar Cabral, contre les terroristes Portugais; l’engagement politique de Carmen Pereira débute en 1962 lorsqu’elle rejoint le PAIGC (Parti Africain pour l’Indépendance de la Guinée et du Cap-Vert) »

Admi1

Le flou qui entoure le mystère du Calvaire: l’une des doctrines fondamentales du christianisme est le sang purificateur de Jésus; les chrétiens des églises et les membres d’autres mouvements chrétiens n’ont cessé d’exalter et de glorifier le sang purificateur de Jésus-Christ pour voir sauvé les Hommes de leurs péchés; la phrase (Jésus-Christ a versé son sang pour sauver l’humanité sur le mont Golgotha ou Calvaire) est dite et chantée sur toutes les lèvres et dans toutes les langues que parlent les chrétiens; « Qu’est-ce que cela veut dire concrètement (verser son sang pour l’humanité ?) »

Kongo Lisolo

Devoir de mémoire : le Beyoncéisme, une doctrine en téléchargement ! Comme Beyoncé a déjà créer une église qui célèbre et vénère sa personnalité, bientôt ses fidèles et adeptes la béatifieront, la canoniseront et la déifieront ou la diviniseront; « Bientôt la Bienheureuse, la Sainte, la Déesse Beyoncé apparaîtra (au Kongo, au Cameroun, au Nigéria, en Côte d’Ivoire, au Kenya et dans toute l’Afrique); et après, il y aura des Africains qui s’appelleront les Beynocéistes ou Beyism; (le Beyoncéisme en tant que doctrine religieuse se développera bientôt et aura de nombreux adeptes Africains) »

Kongo Lisolo

Devoir de mémoire : Bienvenue à l’église de Beyoncé (venez découvrir comment l’art de Beyoncé ouvre une fenêtre sur la vie des personnes marginalisées et oubliées, en particulier les femmes Noires/Africaines); « Le Beyism est une religion créée en l’honneur de la chanteuse Noire/Américaine aux cent millions de disques vendus, (Beyoncé a l’image de Sainte) » … (VIDÉO)

Admi1

La vérité et peut-être la chose la plus importante qui réside dans les détails : l’humanité ordinaire, en observant les choses ou en cherchant à comprendre les faits, ne s’intéresse qu’aux génériques ou aux généralités, pourtant l’essentiel se cache souvent dans les détails; « Pouvez-vous vous poser la question pourquoi sur la photo ci-dessus la fille Noire est représentée avec des cheveux cornus (sur sa tête) ? Beaucoup, en regardant la photo, vont se dire que les enfants s’aiment, qu’il n’y a pas de racisme entre les enfants Blancs/Occidentaux et Noirs/Africains, que ce sont les adultes qui influencent négativement les enfants »

Kongo Lisolo