KONGOLISOLO
Actualité

Quand les petites causes engendrent de grands effets dans l’épopée sur Cléopâtre : « Si le nez de Cléopâtre plus court, toute la face du monde aurait changé » (Pascal), autrement dit – « Comme dans une chute de dominos, les petites causes peuvent produire de grands effets », comme l’explique le philosophe Jean-Loup Bonnamy des « Pensées » de Pascal

En effet, Pascal fait référence, Pascal se référait à la très célèbre Reine d’Egypte Cléopâtre (69-30 av. JC). Elle est réputée pour sa beauté, dont son long nez serait un élément clé, et pour ses amours, notamment avec les Romains Jules César et Marc-Antoine. Donc, un événement peut entraîner une série de réactions en chaîne qui engendrera des conséquences. 

Cependant, Cléopâtre était tout autre ce qu’on a parlé ou écrit d’elle. Elle incarnait, en réalité une individualité subliminale. Dommage qu’on l’ait réduite aux descriptions purement extérieures ou physiques. Raison pour laquelle les stéréotypes, par rapport aux acteurs, s’invitent une fois de plus pour la prochaine épopée sur Cléopâtre à la Hollywood.   

Que se passe-t-il ? La Star du cinéma de « Wonder Woman » Gal Gadot jouera le rôle de Cléopâtre dans un prochain film « Paramount », un casting qui a suscité déjà une avalanche des critiques pour une actrice israélienne de son état de jouer le rôle de la légendaire Reine d’Egypte. Pourquoi n’auraient-ils pas miser sur Rihanna ?? Une fois de plus, Hollywood efface l’histoire Noire/Africaine et promeut la « Suprématie Blanche ». 

De la même manière qu’ils ont caricaturée Cléopâtre en ne parlant que de sa beauté extérieure et d’aduler son nez soi-disant long, donc un nez des Blancs, les voilà encore en train de préparer de Bric à Bras une actrice qui jouera le rôle de Cléopâtre. Ils sont comme ça les Blancs, ils sont des champions en manipulation et en récupération.

Quand les petites

Articles similaires

Laisser un Commentaire