KONGOLISOLO
Actualité

L’Arche d’Alliance : un concept de la vallée du Nil; le mot arche vient du latin (Arca), qui signifie (Coffre ou Boîte), « Dans la Bible le mot hébreu pour designer l’arche d’alliance est (אֲרוֹןהָעֵדוּת Aron ha Edout), qui signifie littéralement (Arche du témoignage); selon la Bible, il est couvert d’or, son propitiatoire est surmonté de deux chérubins et il contient les tables de la loi (dix commandements) données à Moïse; mais l’archéologie est catégorique, (l’Arche de l’Alliance) est un concept des prêtres de la vallée du Nil »

Dans l’Égypte pharaonique (Kemet), l’arche était utilisée lors de rituels pour dissimuler et transporter des objets religieux secrets. Il représentait également le sarcophage contenant le corps d’Osiris (le corps de Dieu), fondement de la religion égyptienne et il était surmonté de deux chérubins (d’Isis et de Nephthys), les protecteurs ailés d’Ausar (Osiris).

Lors des célébrations, les prêtres transportaient l’arche d’un sanctuaire à l’autre, et ce, bien avant l’existence d’Abraham à une époque où il n’existait pas encore d’Hébreux. Il ne fait aucun doute que la tribu des Israélites, sous l’influence culturelle égyptienne, a cherché à imiter la conception et la fonction sacerdotale de l’arche des prêtres Kemet (Africains/Égyptiens) pour l’adapter à leur propre religion.

Articles similaires

Laisser un Commentaire