KONGOLISOLO
Où est née la sapologie ? Quand on parle de la Sapologie ou de la Sape, beaucoup imaginent directement le Kongo; ils pensent à ces jeunes Kongolais bien habillés, élégants, fiers, qui (se) dandinent, dans les espaces publics; une façon pour eux d’exprimer leur art, mais en réalité, le Style Sapologie est né aux États-Unis : « Nous sommes à Boston en 1968, nous les hommes de couleur avons montré que rien ne peut arrêter la royauté et la noblesse qui est en nous ! »
Le luxe est une affaire d’argent & l’élégance est une question d’éducation (By, Sacha Guitry) : l’âge d’or du pagne; en RDKongo (anciennement Zaïre), le pagne est une tenue de ville et officielle pour les femmes; il est (était) considéré comme le vêtement de dignité par excellence pour la femme Noire/Africaine; « Nous voilà en 1968, lors de l’élection de Miss Kinshasa, le pagne avait fait la loi; plus que toute autre tenue, les nominés étaient plutôt plus élégantes en pagnes que dans d’autres tenues » … (VIDÉO)
Ce ne sont pas les Blancs/Occidentaux qui ont appris aux Noirs/Africains à s’habiller : au premier contact avec le Royaume Kongo au XVe siècle, les Portugais s’étonnent de rencontrer un peuple très avancé en termes d’organisation socio-politique et économique; la société était très bien organisée loin de l’anarchie qui régnait en Europe à cette époque; « En débarquant sur la côte et les rives du Kongo, Diego Cao n’a pas trouvé un peuple de nudistes ou de sauvages à peine vêtus de culottes et de feuilles comme on se plaît à présenter les indigènes avant la percée des Européens en Afrique sub-saharienne; (bien au contraire, l’artisanat était très développé et les spécialistes fabriquaient de bons costumes de grande valeur et dignes) »

TOP DIX

[ad id=’29171′]

La monstruosité de l’histoire de la Côte d’Ivoire: qui ne peut s’indigner de la manière dont la France a occupé et colonisé la Côte d’Ivoire ? Les soi-disant explorateurs n’étaient que des aventuriers et des trafiquants d’ivoire, venus décimer les éléphants dans le territoire qu’est devenu aujourd’hui la Côte d’Ivoire; « Chers frères et sœurs ivoiriens, si vous êtes offensés par cette infime partie de l’histoire monstrueuse de la Côte d’Ivoire, c’est parce que beaucoup d’entre vous sont loin de la vérité »

Admi1

Rien n’est promis dans la vie sauf la mort : rester immobile ne sert à rien (il faut choisir entre progresser ou régresser), rien ne s’acquiert en restant sur place et en n’ayant jamais peur de se salir les mains, car le succès est au bout de l’effort; le malheur des indécis, c’est l’irresponsabilité; « La plupart des indécis veulent que les gens décident à leur place » … (VIDÉO)

Admi1

Devoir de mémoire : Nestlé s’enrichit sur le dos des enfants Ivoiriens – les thèses de Karl Marx sur l’exploitation de l’homme par l’homme sont toujours d’actualité, (le travail des enfants pour enrichir Nestlé en Côte d’Ivoire est l’un des exemples les plus éloquents, un cas de l’injustice sociale la plus flagrante et la plus violente); « Le travail des enfants Ivoiriens pour le bénéfice et le bonheur de Nestlé est tout simplement choquant »

Admi1

Devoir de mémoire – Naissance de la Côte d’Ivoire : il y a 130 ans, le président français signa un décret créant la soi-disant colonie de Côte d’Ivoire, (Marie-François-sadi-Carnot-1887, 10 mars 1893); il y a exactement 130 ans jour pour jour qu’un certain Sadi Carnot, alors président français, signait le décret créant la colonie de Côte d’Ivoire; « Le gouvernement français constitue officiellement la colonie de Côte d’Ivoire en regroupant les comptoirs français du golfe de Guinée fondés un demi-siècle plus tôt par Kerhallet et Fleuriot de Langle; les frontières de la nouvelle colonie ont été délimitées les années précédentes par Louis Gustave Binger, officier d’ordonnance de Faidherbe »

Admi1

Débat : Nous sommes responsables de notre propre malheur, de notre image véhiculée au quotidien dans nos mœurs et à travers les médias; « Nous en avons marre de suivre tout ce que la télévision nous offres sur les Noirs/Africains, dépeints comme (toxicomanes, violents, confus, stupides, pauvres, idiots, esclaves, prisonniers, ghetto, Ect); ne serait-il pas possible de changer cette image négative ?? »

Admi1

Devoir de mémoire – rappelez-vous de cette fameuse chanson (Okaman), de la diva ivoirienne Monique Seka ? Ça c’est la Côte d’Ivoire d’hier, mais aujourd’hui, tout est foutu (trop de bruits dans la musique ivoirienne) : que de bons souvenirs en Afrique; pour les gens qui ont dansé au rythme de Kassav; soit à la Martinique, la Guadeloupe ou a Port-au-Prince (Haiti), vous pouvez dire avec moi, que c’est Kassav; Non! C’est un groupe Noir/Africain que vous avez en face de vous … (VIDÉO)

Admi1