KONGOLISOLO
Actualité

L’importance du bouc dans les rituels traditionnels : le bouc est un animal omniprésent en Afrique et particulièrement important dans les rituels traditionnels, (mariage, funérailles, initiations), « Tous les grands sacrifices sanguins et les honneurs se font avec cet animal, lequel est presque sacré dans les sociétés initiatiques (du Kômô des Bamanans, du Mbog des Basaa, du Vodou des Fans, du Bwiti des Ekang, Etc) »

Le bouc est aussi utilisé pour offrir un repas d’honneur à un hôte de marque, pour réparer, un tord commis, une transgression d’un interdit ou tout acte répréhensible par la société. Pour concurrencer ou détruire notre religion, les religions dites révélées en substitution du bouc nous ont apporté d’autres animaux propres à la société des inventeurs de ces religions. On voit par exemple (l’agneau, le porc ou la dinde dans le christianisme et le mouton chez les musulmans).

Voilà, que pour un simple remplacement du bouc par d’autres animaux de chez eux, ils osent nous diaboliser alors que la symbolique est la même(…). Méfiez-vous donc de tout maître de rituels qui prescrit pour les cérémonies (le mouton, porc ou dinde à la place du « Bouc »). Revenons à nos vraies traditions.

Rappel : notre lutte n’est pas dirigée contre les autres religions, mais nous voulons simplement exister en nous libérant du joug mental de la domination spirituelle et religieuse/occidentale.

Articles similaires

Laisser un Commentaire