KONGOLISOLO
Actualité

Savez-vous? Pourquoi l’Enfer ne concerne-t-il pas les Noirs/Africains ?? Quand l’idée d’un enfer qui brûle éternellement est évoquée des millions de Noirs/Africains ont peur ! Qu’arrive-t-il vraiment aux Noirs/Africains qui n’ont pas abandonné leur spiritualité pour suivre celle des Blancs/Occidentaux ?? Seront-ils (condamnés à l’enfer) où leurs âmes rôtiront dans la souffrance pour toujours ?? Sans prétendre avoir compris toute la vérité par la force de notre esprit critique, nous sommes cependant convaincus qu’aucun Noir/Africain ne sera condamné; (parce qu’il découvre que l’histoire de l’enfer n’existe que dans la culture judéo-arabo-chrétienne), ne concerne pas les Noirs/Africains; « Nombreux sont les Noirs/Africains qui essaient à chaque fois de nous faire peur en disant (la colère du Dieu d’Israël tombera sur nous parce que nous ne reconnaissons pas son soi-disant Fils unique Jésus) »

Donc personne d’autre qu’un chrétien ne peut aller au paradis ?? Bien que parmi les chrétiens, il y en a qui iront en enfer. Et même les (Pieux, Bouddhistes, Hindous, Shintoïstes, Musulmans, Taoïstes, Vaudous, Etc) sont condamnés à aller en enfer parce qu’ils ne confessent pas le nom de Jésus-Christ. Et puis, parlant de la colère du Dieu d’Israël qui tomberait sur nous par la condamnation à un enfer éternel, on peut bien savoir quel est ce Dieu qui réduirait sa toute-puissance aux petites créatures que nous sommes (personnes) dans l’univers car on dit discours vaniteux et blasphématoire ??

Nous regrettons de dire et d’affirmer : Nous croyons que la philosophie générale du christianisme a réduit le Dieu d’Israël à un être minable et vil, un être miniature qui porte tous les sentiments et les bassesses d’un humain. Dans la soi-disant Sainte Bible, c’est le Dieu d’Israël qui fait la guerre aux humains. N’est-ce pas ridicule ?? Dieu d’Israël est en colère (ridicule), Dieu d’Israël a un Fils bien-aimé (ridicule) et Dieu d’Israël a un peuple élu (ridicule). Partout, le Dieu d’Israël est ridiculisé sans vergogne. L’idée du Dieu d’Israël que l’on se fait en parcourant la Bible ne reflète que l’image même de cette société judéo-arabo-chrétienne qui la crée (barbarie, guerrière, allumeuse, Etc).

L’image la plus courante du peuple (rôti en enfer) montre un Dieu prêt à brûler les gens pour l’éternité sans vraiment les consommer complètement alors que la plupart d’entre eux atteignent difficilement 100 ans de vie sur terre. En faisant abstraction des écritures de la Bible, demandez-vous, quel genre de Dieu est capable d’une telle chose ?? Nous pourrions également vous demander : comment ceux qui seront sauvés pourraient-ils se réjouir s’ils voyaient leurs enfants et leurs proches, et tout ce qu’ils aiment, crier de douleur et souffrir pour toujours ?? Voyez-vous l’absurdité d’une telle idée ?? Et pourtant, des millions de personnes tirent cette conclusion lorsqu’elles acceptent les croyances qui entourent le concept populaire de l’enfer. « Têtes cornues, pattes fourchues, queues avec des lances, Etc. L’image que les dévots se font de l’enfer est sordide, ridicule et terrifiante. L’enfer est une image pure et simple des peuples sémitiques (juifs et arabes). Si à travers le christianisme et l’islam, la peur de l’enfer l’emporte sur les autres ».

Dans son livre (les Clés du Nirvana), T. Lobsang Rampa écrit : Retourner en enfer est quelque chose qui n’existe pas, bien sûr. En réalité, l’enfer était un lieu de jugement, un petit village près de Jérusalem situé près de deux énormes rochers, et entre ces rochers gisait un marais brûlant et sulfureux aux odeurs méphitiques. « En ces temps reculés, une personne accusée d’un crime était emmenée dans ce village et subissait les (tourments de l’enfer). L’individu a été traîné au bord du marais, la liste de ses crimes lui a été récitée, et on lui a expliqué que s’il atteignait l’autre côté sans être brûlé, il était innocent, mais s’il échouait et se noyait dans les marais et noyé dans le marais, il était coupable. Alors ses gardes poussèrent l’accusé sans ménagement, et le malheureux s’élança dans cette turbulence de vapeur de soufre, sur le chemin entouré de poix bouillante où la terre tremblait, frappant de terreur les plus forts, et s’il réussissait sur d’autres rives il avait traversé la vallée de l’enfer et avait été lavé de toute culpabilité ».

L’enfer était donc un mode de punition pour ceux qui ont commis les maux les plus graves, notamment les criminels, à une époque très reculée en Palestine et non dans l’au-delà après la mort d’un individu. Et Lobsang poursuit en disant : Alors, ne pensez pas que vous allez en enfer. C’est impossible, l’Enfer n’existe pas. Dieu, peu importe comment nous l’appelons, est un Dieu de bonté et de compassion. Personne n’est jamais condamné, personne ne doit jamais subir la damnation éternelle, et il n’y a pas de diables cornus qui plongent leurs fourches dans vos reins. « Tout cela a été inventé par des prêtres fous qui cherchaient à dominer les corps et les âmes d’êtres simples. Nous ne pouvons donc pas croire et être certains que si nous causons des problèmes, nous pourrons réparer tous nos crimes, quels qu’ils aient été. Personne n’est jamais rejeté, jamais abandonné par Dieu ».

La plupart des gens ont peur de la mort parce qu’ils n’ont pas la conscience claire, et ces mauvais prêtres les ont terrifiés en les menaçant des flammes de l’enfer et de la souffrance éternelle, de la damnation éternelle, Etc. Puis l’image malheureuse qu’à leur mort ils seront immédiatement saisis par des démons qui les soumettront aux pires tortures. Ne le croyez pas (…). Surtout, l’enfer ne concerne pas directement ou indirectement les Noirs/Africains. Laissons les propriétaires de l’enfer s’occuper de leur enfer !

Enfer

Articles similaires

Laisser un Commentaire