KONGOLISOLO
Les inventions Noires/Africaines sont à promouvoir : les Turbans Noirs/Africains, cette enveloppe de la tête, symbole de modestie ou de richesse, que plusieurs civilisations utilisent aujourd’hui est une invention Nigériane depuis des milliers d’années avant la traite des Noirs/Africains par les Occidentaux; « Les Turbans Noirs/Africains ne sont qu’un petit fragment de la myriade de richesses véhiculées par la culture Noire/Africaine » … (VIDÉO)
Cette autre face de l’Afrique, qu’ils ne vous montrent pas et dont qu’ils ne vous parlent quasiment pas : l’Afrique n’a pas bonne presse, ses détracteurs ont toujours brossé un sombre tableau d’une Afrique (de la misère, de la pauvreté, des maladies de toutes sortes, de nonchalance, de manque de créativité et d’innovation); « Aucune région du monde n’a autant fait l’objet de caricatures et de stigmatisation que l’Afrique; pourtant il y a une autre face cachée et positive de cette partie du Continent; il y a une autre Afrique, une Afrique des possibilités, des opportunités, des innovations, de la créativité, de la croissance économique, Etc »
Pendant le mouvement des droits civiques aux États-Unis de (1896 à 1954), Babatunde Olatunji est un batteur Nigérian qui a donné le tempo à la lutte pour les droits civiques américains : né (7 avril 1927 – 6 avril 2003) dans une famille Yoruba de l’État de Lagos, Olatunji a obtenu une bourse pour étudier au (Morehouse College d’Atlanta en 1950) et a épousé Ammiebelle Bush en 1957, il jouait le tam-tam – vers 1960; « Il est devenu un pionnier des percussions, sortant 17 albums studio, dont son premier album (Drums of Passion en 1959), largement crédité d’avoir aidé à introduire l’Occident à (la Musique du Monde) »

Nigéria

Les chakras arc-en-ciel et le serpent Kundalini sont d’origine Noire/Africaine : leur diabolisation est l’œuvre de ceux qui veulent asservir les Noirs/Africains « L’origine des chakras arc-en-ciel et du serpent Kundalini dérive du système Yoruba Orisa de l’ancienne Afrique de l’Ouest, déifié dans le divinité Osumare » Il a ensuite été emmené à Kemet (Égypte ancienne) et est devenu l’Uraeus (que les anciens initiés égyptiens portaient sur la tête); puis transféré aux Andamanais de l’Inde ancienne; qui a établi le yoga qui, à son tour, a influencé le bouddhisme

Admi1

Muhammed Ali Sa’id : ancien esclave du Borno devenu sergent de l’Union pendant la guerre de sécession « Comment un ancien esclave du Borno est-il devenu sergent de l’Union pendant la guerre de sécession ? » Le sergent de l’Union dans cette photographie de 1863 s’appelle Nicholas Sa’id; pourtant, il ne s’est pas toujours appelé ainsi, son premier nom était Muhammed Ali Sa’id et il est né dans le Borno (au Nord-Est du Nigeria actuel, en 1836 ou 1834)

Admi1