KONGOLISOLO
Devoir de mémoire : Apports de l’Afrique de l’Ouest à la Science ! Tombouctou était déjà connue depuis des siècles pour son Université qui contient encore plus de 700 000 manuscrits et archives, dont la grande majorité démontre le haut statut scientifique et le niveau technologique avancé que les Africains de l’Ouest ont toujours possédés; parmi ces précieux documents, les savants notaient scrupuleusement des données qui traitaient (de la science des mathématiques, de l’astronomie, de la métallurgie, de la médecine, de la chirurgie, de la navigation et de l’architecture)
Avant -700, c’est-à-dire avant la montée du Bouddhisme contre le Brahmanisme (Abrahamisme), presque toutes les dynasties Ksatriyas (guerrières) du Mahabharata (Inde), avaient été ruinées, brisées et détruites; « Cependant, un autre grand empire Noir finirait par réapparaître en Inde avec le roi Chandragupta, fils de Sutra ou fils d’une femme Noire (sutra/Sudra = Noire) nommée Mahapadma Nanda, qui serait crédité d’avoir arrêté l’avancée d’Alexandre avec une armée de 80 000 chevaux, 200 000 fantassins, 800 chars et 6 000 éléphants dont le centre de la dynastie; Magadha, était alors jugé comme l’un des plus grands empires du Monde »
Bouddha l’Africain : la présence des Noirs/Africains en Asie et leur rôle fondateur dans l’émergence de certaines des plus brillantes civilisations d’Asie (Asiatiques), ont laissé des traces impérissables; « Ces propos de l’auteur ne laisseront personne indifférent, (les Nations Asiatiques modernes qu’elles en soient conscientes ou non, se sont purement et simplement érigées sous tutelle Noire/Africaine) »

Egypte

Devoir de mémoire – les Afurakanu, ayant une culture multimillénaire des nombres, ont toujours utilisé les nombres divinatoires et la géométrie fractale pour obtenir de leur glande pinéale très active, un lien permanent avec leur Esprit; c’est pourquoi lorsque les Afurakanu régnaient sur le monde, tout était moral et créatif; « Pourtant, si aujourd’hui nous avons beaucoup de mal à nous en souvenir, c’est surtout à cause de la tromperie et de notre inutilité dans la société telle qu’elle a été imaginée par d’autres; ainsi, la créativité est un atout de notre Esprit, car elle cherche toujours à se rapprocher de quelque chose qui n’a jamais existé et c’est cette nuance qui nous donne une définition de l’Esprit bien différente de la simple possession d’un cerveau »

Admi1

Les similitudes, entre le papyrus d’Ani et le jugement dernier : le papyrus d’Ani date de la XVIIIe dynastie; il fut découvert dans une tombe à Thèbes en 1887, et acheté à des marchands égyptiens par le British Museum en 1888; « Début des incantations pour sortir dans le jour, et prières et glorifications pour sortir et rejoindre l’au-delà glorieux (Neter-Khert), dans le bel accident (Amenti); ce qu’il faut dire le jour de l’enterrement, entrer après être sorti »

Admi1

Devoir de mémoire – Imhotep : le vrai Prince de paix; Imhotep était l’un des rares Noirs/Africains à être élevé au rang de Neter sur terre dans le sens où un astre porte son nom dans la constellation; et ce titre (Prince de la Paix), qu’on a collé au Christ, n’était qu’une simple et pure récupération; « Il était également associé à (Tehuti, les trois fois trois Grand ou le Neter de la sagesse), à l’écriture et à l’apprentissage; il sera plus tard adopté par les premiers adeptes du christianisme primitif comme ne faisant qu’un avec le Christ qui, lui aussi, avait adopté le titre de (Prince de la paix) »

Admi1

Beaucoup de nos gens sont à juste titre amoureux de l’ancien Kemet, comme ils auraient logiquement toujours dû l’être si l’Afrique n’avait pas été envahie, mais ignorent que les traditions spirituelles et la culture de base de Kemet sont toujours vivantes au Ghana et dans d’autres parties de l’Afrique de l’Ouest, telles que (Sénégal, Mali et Nigéria); « Par exemple, si Ghana, signifie littéralement (Terre du Roi Guerrier ou Roi d’Or), dans toutes les nations ci-dessus, encore aujourd’hui au Mali, au Sénégal et en Mauritanie, c’est simplement parce que ces royaumes existaient déjà sous d’autres noms lorsque ces les gens vivaient sous le puissant empire du Ghana »

Admi1

Le symbolique Heru-Pa-Khart – la voie suprême de ceux qui désirent influencer les événements se trouve à travers les chants de Heka (souhaits, désirs) portés par des sons et des pas de danse qui permettent de contrôler les manifestations physiques (Ubuntu); et la manière de déclarer cette volonté est symbolisée par « Heru-Pa-Khart (Harpocrate) », à savoir, (Heru, c’est l’Enfant), qui est représenté sortant d’un Lotus, portant la couronne rouge et blanche avec le fléau et une crosse d’une main, tout en faisant le signe du silence lors d’un Hékaou chantant

Admi1

Le mythe des esclaves Juifs bâtisseurs de pyramides en Égypte est une grosse falsification de l’histoire : l’Égypte a exposé une série de tombes datant de plus de 4 000 ans et appartenant apparemment à des ouvriers embauchés pour la construction des pyramides de Gizeh, contrairement au mythe populaire selon lequel ces les monuments ont été construits par des esclaves; « Ces sépultures en briques de boue séchée, d’une profondeur d’environ 2,75 m, contenaient une douzaine de squelettes parfaitement conservés par le sable sec du désert, à coté desquels étaient disposés des récipients ayant contenu de la bière et du pain destinés à la vie des morts dans l’au-delà »

Admi1