KONGOLISOLO
Devoir de mémoire : Apports de l’Afrique de l’Ouest à la Science ! Tombouctou était déjà connue depuis des siècles pour son Université qui contient encore plus de 700 000 manuscrits et archives, dont la grande majorité démontre le haut statut scientifique et le niveau technologique avancé que les Africains de l’Ouest ont toujours possédés; parmi ces précieux documents, les savants notaient scrupuleusement des données qui traitaient (de la science des mathématiques, de l’astronomie, de la métallurgie, de la médecine, de la chirurgie, de la navigation et de l’architecture)
Avant -700, c’est-à-dire avant la montée du Bouddhisme contre le Brahmanisme (Abrahamisme), presque toutes les dynasties Ksatriyas (guerrières) du Mahabharata (Inde), avaient été ruinées, brisées et détruites; « Cependant, un autre grand empire Noir finirait par réapparaître en Inde avec le roi Chandragupta, fils de Sutra ou fils d’une femme Noire (sutra/Sudra = Noire) nommée Mahapadma Nanda, qui serait crédité d’avoir arrêté l’avancée d’Alexandre avec une armée de 80 000 chevaux, 200 000 fantassins, 800 chars et 6 000 éléphants dont le centre de la dynastie; Magadha, était alors jugé comme l’un des plus grands empires du Monde »
Bouddha l’Africain : la présence des Noirs/Africains en Asie et leur rôle fondateur dans l’émergence de certaines des plus brillantes civilisations d’Asie (Asiatiques), ont laissé des traces impérissables; « Ces propos de l’auteur ne laisseront personne indifférent, (les Nations Asiatiques modernes qu’elles en soient conscientes ou non, se sont purement et simplement érigées sous tutelle Noire/Africaine) »

Egypte

Devoir de mémoire – quand on ne sait pas où l’on va, tous les chemins mènent à la perdition et quand on imite quelque chose, on ne le réinvente pas (il faut que les choses soient claires entre nous); « Par contre, il ne peut y avoir deux symboles de la vie éternelle; c’est presque impossible, soit on le réajuste par rapport à son propre paradigme, soit on traduit le culte originel dans son propre langage, en lui donnant une autre image, mais on ne la réinvente pas »

Admi1

Devoir de mémoire – le sadique colon a imposé ses convictions convictions (politiques, scientifiques et mêmes spirituellesaux Noirs/Africains au point que les Noirs/Africains ont perdu la culture de l’apprentissage (du savoir) : la curiosité d’apprendre a disparu et elle a été remplacée actuellement par la peur coloniale autrement appelée (Blasphème), dans la foi coloniale (croyez seulement et vous serez sauvé); « Les religions importées ont créé une phobie que personne ne peut expliquer; les Noirs/Africains oublient que leurs ancêtres étaient considérés comme des modèles universellement imités; ces ancêtres étaient (les Dieux vivants sur la terre), dans tous les domaines puisqu’ils détenaient le code du sacré; ils sont à l’origine de la civilisation humaine »

Admi1

Devoir de mémoire – l’Afrique point de départ de toutes les civilisations : quand on dit que (l’Afrique est le berceau de l’humanité), ce n’est pas une simple promesse, c’est une preuve d’exactitude mathématique; « L’Afrique est le (Continent Père), l’Afrique est la (Terre Mère); Tout a commencé en Afrique avant de s’étendre aux autres Continents (science, techniques, technologie, architecture, arts, philosophie, politique, administration, spiritualité ; Etc), partant de l’Afrique ancienne, l’héritage spirituel se trouve aujourd’hui à Rome »

Admi1

Maú-Ri : le mot de (Chat), dans l’ancienne Kemet était (Maú), et il y a une peinture Khémite bien connue qui montre un (Maú), en train de décapiter le serpent (Apep), qui sous cette forme était synonyme de ténèbres et d’ignorance; « Certains linguistes européens disent que le mot anglicisé de (Moor), vient du mot latin (Maú-Ri), d’où nous avons obtenu le nom de (MAU), ritania et tout comme Gerald Massey, qui a démontré dans son livre (The Book of Beginnings), que beaucoup de mots européens provenaient en fait de Kemet, les linguistes affirment aujourd’hui la même Chose »

Admi1

Devoir de mémoire – les pyramides de Méroé en Nubie (actuel Soudan) avec un focus sur la Pyramide n°6 : la Pyramide de Kendake Amanishakéto, (Amanishakheto était une reine Nubienne qui régna à la fin du premier siècle avant notre ère ; elle est la mère de Kendake Amanitore et a succédé à Kendake Queen Amanirenas); « La reine Candace Amanishaketo (entre -35 et -20 environ), est la fille de la reine Amanirenas et l’épouse d’un frère dont elle a survécu; sa succession est assurée par sa fille, Amanitore, qui est mentionnée dans la Bible (Actes des Apôtres 8:27) »

Admi1

Devoir de mémoire : Technologiquement parlant, les Noirs/Africains étaient assez modernes et connaissaient (le Chant, la danse, la peinture, les mathématiques, Etc), bien avant que le premier être humain ne quitte le continent lors de la seconde migration, 83 000 ans avant notre ère; « Tout cela signifie que la culture et la civilisation avaient commencé depuis longtemps, en essayant de comprendre les différents types (de nourriture, de fabrication d’abris et de vêtements), cela signifie également que la langue, la communication et l’agriculture étaient donc déjà présentes »

Admi1