KONGOLISOLO
Le luxe est une affaire d’argent & l’élégance est une question d’éducation (By, Sacha Guitry) : l’âge d’or du pagne; en RDKongo (anciennement Zaïre), le pagne est une tenue de ville et officielle pour les femmes; il est (était) considéré comme le vêtement de dignité par excellence pour la femme Noire/Africaine; « Nous voilà en 1968, lors de l’élection de Miss Kinshasa, le pagne avait fait la loi; plus que toute autre tenue, les nominés étaient plutôt plus élégantes en pagnes que dans d’autres tenues » … (VIDÉO)
Ce ne sont pas les Blancs/Occidentaux qui ont appris aux Noirs/Africains à s’habiller : au premier contact avec le Royaume Kongo au XVe siècle, les Portugais s’étonnent de rencontrer un peuple très avancé en termes d’organisation socio-politique et économique; la société était très bien organisée loin de l’anarchie qui régnait en Europe à cette époque; « En débarquant sur la côte et les rives du Kongo, Diego Cao n’a pas trouvé un peuple de nudistes ou de sauvages à peine vêtus de culottes et de feuilles comme on se plaît à présenter les indigènes avant la percée des Européens en Afrique sub-saharienne; (bien au contraire, l’artisanat était très développé et les spécialistes fabriquaient de bons costumes de grande valeur et dignes) »
La beauté Kongolaise : au Kongo Kinshasa, il y a un concours de beauté régulier appelé (Miss Vodacom), c’est un concours soi-disant national dont les présélections commencent dans les Provinces et se terminent dans la capitale Kinshasa; c’est parmi (les Miss Vodacom Provinces), que les éliminations par vote se poursuivent (à partir des abonnés de l’entreprise Vodacom, qui œuvre dans le secteur de Telecom pour finalement élire la Miss Vodacom National); « Mais, c’est quoi la beauté Miss Vodacom ? Après avoir été élue ou lauréate du Trophée Miss Vodacom qu’est-ce que cela apporte de plus à la vie des Kongolais ?? »

Afrique centrale-politique

Devoir de mémoire : il n’y a pas que la musique et la danse comme talents en RDKongo; selon le Dr Fweley Diangitukwal; si les Kongolais pouvaient s’élever dans la réflexion sur l’avenir de leur pays comme ils excellent dans la musique et danse, en exhibant (l’expertise) de leur postérieur (fesses) à tous, la RDKongo ferait des miracles; « Chers Kongolaises et Kongolais, ces propos ne vous honorent pas, ils jettent l’opprobre sur vous »

Admi1

Devoir de mémoire: le 23 avril 1994, le soi-disant St. Siège proclamait Bakanja bienheureux, la nouvelle n’a été rendue publique que le lendemain, 24 avril, lorsque Sa soi-disant Sainteté le Pape Jean-Paul II, l’a déclaré publiquement, lors du Synode des évêques sur l’Afrique; « Isidore Bakanja est né vers 1885 dans la région de Mbandaka; après son baptême, il cultive une dévotion particulière à la soi-disant bienheureuse Vierge Marie; malgré les difficultés rencontrées dans son travail à cause de sa fidélité au Christ, il reste ferme dans sa foi dite aveuglante »

Admi1

Les esclaves Noirs/Africains sont tellement fiers de Dieu de leurs bourreaux (tortionnaires) : l’inconscience/l’aliénation des Noirs/Africains est plus dangereuse que le sida et le cancer, mais même dans la forêt, les Antilopes ne s’approprieront jamais le Dieu imaginaire des lions; « Ça fait mal, pour mon peuple mentalement réduit à adorer si fièrement ses tortionnaires; et de nombreux Noirs/Africains prient le Dieu tortionnaire pour aller dans un paradis imaginaire » 

Admi1

Le saviez-vous ? Quand les Belges frappent encore fort les Kongolais ! À chaque fois que KongoLisolo vous dit que les Blancs voient les Noirs/Africains comme des idiots, surtout les Hommes/Femmes Politiques, vous nous traitez de (racistes), alors même que ce mot n’existe pas dans les dictionnaires des langues Noires/Africaines : après avoir roulé tout un peuple dans la farine en apportant le Peuple Kongolais la dent dite de Lumumba (07 juin 2022, par le Roi des Belges Philipe et la Reine Mathilde), les Belges viennent d’infliger au peuple Kongolais une gifle en plein visage dans un mouvement bizarre à la vente aux enchères des restes de leurs ancêtres exposés dans les musées en Belgique; « Sans même avoir procédé au test ADN, les Kongolais ont accepté de recevoir la dent de chimpanzé à la place de la vraie dent de Lumumba »

Kongo Lisolo

Pierre Kalala Mukendi, surnommé (Yaoundé, le Bombardier, le Patron, la Fusée), une légende du football Kongolais, né le 22 novembre 1939 à Likasi et mort le 30 juin 2015 à Johannesburg : certes, moins connu des nouvelles générations, le Bombardier reste l’un des grands footballeurs du continent africain, et sans l’ombre d’un doute le meilleur de sa génération; « Ses études primaires terminées à Panda, il a poursuivi des formations techniques à Kolwezi et Likasi, ce qui lui permettra d’intégrer l’ancien syndicat minier où il apprend (la solidarité, l’honnêteté, la rigueur, et le respect des autres) »

Admi1

Devoir de mémoire : on ne change pas l’histoire, l’équipe de football de la République Démocratique du Kongo, surnommée les Léopards (appelés les Simba entre 1997 et 2006), est la première équipe Noire/Africaine qualifiée pour une Coupe du Monde; « C’était au cours de la 10ème édition que cette coupe devenait de plus à plus une vraie coupe du monde avec la participation du Zaïre à l’époque »

Admi1