KONGOLISOLO
Actualité

Albert Einstein, professeur de physique à l’Université hébraïque de Jérusalem, un grand scientifique, qui ne juge pas les gens par la couleur de leur peau, il se rend pour la première fois aux États-Unis pour donner un cours de physique à des étudiants Noirs/Africains à l’Université de Pennsylvanie, le 3 mai 1946 : Albert Einstein, était très choqué du traitement infligé aux Noirs/Africains, car les Blancs et les Noirs étaient séparés dans tous les lieux publics; Einstein déclare, et je cite « La séparation des Noirs et des Blancs n’est pas la faute des Noirs/Africains, c’est la faute maladive et raciste des Blancs »; Je n’ai pas l’intention de garder le silence à ce sujet; (Et ce n’était pas que des mots)

Le physicien allemand, d’origine juive, s’est en effet investi dans plusieurs associations luttant en faveur des Noirs/Africains au point d’être placé sous surveillance par le FBI.

Ce que l’étudiant doit manifester :

La croissance intellectuelle devrait commencer à la naissance et ne pas s’arrêter jusqu’à la mort; il faut l’acquérir chaque jour, car l’homme apprend du berceau à la tombe; « L’étudiant n’est pas un récipient qu’il faut remplir, mais une torche qu’il faut allumer ». Quiconque acquiert une croissance intellectuelle doit laisser briller sa lumière.

Dans ce monde, tout le monde n’est pas destiné à devenir une star qui s’illumine à grande échelle, mais chacun a la possibilité de briller là où il est, là où il se trouve, en s’illuminant autour de lui. « C’est en vivant vraiment la vie que nous laissons briller notre lumière ! »

By, Albert Einstein

Albert Einstein

Articles similaires

Laisser un Commentaire