KONGOLISOLO
Actualité

Devoir de mémoire : L’Afrique est le berceau de l’humanité, et par ricochet, berceau linguistique; Sans être exhaustifs, les linguistes ont souligné qu’au moins cinq grandes langues asiatiques sont d’origine Noire/Africaine, dont (le Cantonais; le Japonais; l’Hindi du Sud; le Mélanésien; le Coréen; le Tamoul ou Tamil; ailleurs le sanskcrit, qui est considéré comme être à la racine de plusieurs langues indo-européenne, est lui aussi apparentée aux anciennes langues Noires/Africaines comme l’égyptien); « Dans les textes Noirs/Africains, en particulier dans (le livre d’ANI), il ressort clairement qu’un groupe des Noirs/Africains appelé (Anu), ont migré les premiers en Mésopotamie (Sumer), en Inde jusqu’au Japon puis dans le monde entier, il y a environ 10.000 ans, en construisant toutes sorte de Pyramides comme preuve de leur Passage »

Les Anu ont vécu dans le Sahara Vert puis dans la Vallée du Nil qui après être entrés en conflit avec le reste des Kushites de Kamta (Kmt), ont migré vers l’Est. Grâce à l’archéologie linguistique, on sait aujourd’hui que la langue chinoise est issue de la super langue appelée (Manding-Kush), une (proto-langue), qui était parlée au Sahara, il y a déjà 30 000 ans et qui est encore l’une des plus importantes familles linguistiques aujourd’hui encore en Afrique de l’Ouest et du Centre, de l’Est, voire même australe (Afrique sub-saharienne, peuplée de Noirs). C’est dans ce sens aussi que la langue chinoise est appelée (Mandarin).

Le Manding-Kush comprend les langues Tchadiques (Arabe, Hébreu, Tiginya), la famille des langues Ba-Ntu, le Niger-Kordofanian, le groupe Niger-Kongolais, le groupe Soudano-Kongolais, le Kushitic, le Manding-Shi (langue des Noirs/Africains, autochtones d’Amérique, encore parlée par des Indiens d’Amérique tels que Yamassee, Gwele, Afro-Dariénite, certains Afro-mestizas (Mandinga) du Mexique, Chocos, les Noirs Kalifornien, les Caracoles, les Guanini et d’autres ( voir « Une histoire des Afro-Olmèques »). « C’est la raison pour laquelle dans certaines parties de l’Afrique, notamment au Soudan, au Sénégal, au Kongo (Kongo), au Sahara et en Afrique du Sud, il existe des milliers de noms qui sont identiques dans la sonorité, tant en chinois qu’en japonais ».

Par exemple, des noms comme Kong, Cheng-Cheng, Ming Yang, Anyang (ancienne ville du Kameroun), Kwango, Chu, Wong, Fang, Ndong, Deng, Ndongo (ancien royaume d’Angola), et d’autres sont tous des noms Noirs/Africains utilisés aujourd’hui. « Il y a aussi les mêmes mots dans les langues Noires/Africaines que dans les langues européennes comme Manga (Mangue), Mesa (Table), Sapato (Chaussures), Etc. Cela justifie que l’Afrique soit aussi la matrice linguistique universelle par excellence. L’Afrique a tout donné au reste de l’humanité ! »

Devoir de mémoire

Articles similaires

Laisser un Commentaire