KONGOLISOLO
Actualité

Les astronomes égyptiens ont inventé le calendrier à des temps indéterminés : la plus ancienne utilisation certifiée de ce calendrier est vieille de 4236 ans avant l’ère chrétienne « Ce Calendrier est le même qui régule nos vies aujourd’hui, ayant à peine été modifié pour le calendrier grégorien que tout le monde connaît »

Il a véritablement été introduit en Europe au 16e siècle. Le mathématicien austro-américain Neugebauer disait « Il est véritablement le seul calendrier intelligent qui ait existé dans l’histoire de l’humanité ». Un simple calcul pour l’année 2014 nous donne 6 520 (4 236 + 2015). Le 3 août 2014, l’Afrique est entrée dans l’année 6 251.

Scribes égyptiens

Le calendrier égyptien se compose de 365 jours divisés en 3 saisons. L’inondation (Akhet) dure 4 mois, la germination (Peret) dure 4 mois et finalement la chaleur (Shemou) dure 4 mois également. 

  • Grâce au niveau du fleuve Nil, on arrivait à prédire par des calculs mathématiques la quantité de grains à venir. Les 365 jours sont divisés en 5 jours dits épagomènes qui viennent avant 12 mois de 30 jours;
  • Le jour du, nouvel, est basé sur le lever de l’étoile appelée Sigui Tolo par les Dogons du Mali et Sirius B par les Occidentaux;
  • Il y a très longtemps déjà, les Egyptiens savaient qu’à la fin de chaque année, il y avait 6 heures additionnelles, au qu’au bout de 4 ans cela faisait 1 journée (année bissextile). Mais plutôt que d’ajouter un jour tous les 4 ans, les anciens Africains ajoutaient 1 an tous les 1460 ans, soit 1 jour additionnel (tous les 4 ans) X 365;
  • À la basse époque égyptienne, ceci dit, ils commencèrent à utiliser l’année bissextile telle qu’on la connaît. Comme le disait Cheikh Anta Diop, on reste pétrifier devant le génie des Noirs de la vallée du Nil;
  • Il a probablement fallu des milliers d’années d’observation pour arriver à ce résultat prodigieux.

D’après l’astrophysicien et égyptologue camerounais Jean Paul Mbeleg, c’est un Egyptien, vu une instabilité manifeste du pouvoir romain, qui a suggéré aux Européens d’adopter un jour tous les 4 ans plutôt que 1 an tous les 1460 ans.


Ousiré (Osiris) Musée du Louvre

  • Les 5 jours épagomènes viennent avant Akhet (l’inondation). Les eaux africaines augmentent le niveau du Nil. C’est la Terre sainte (l’intérieur de l’Afrique) qui nourrit l’Egypte. Le premier jour épagomène est dédié à Ousiré (Osiris) et annonce la résurrection de la vie végétale;
  • La personnification du bien de Dieu est celui qui a appris l’agriculture aux hommes, son esprit est donc représenté à travers la végétation et chaque 29 juillet, un arbre était dressé pour célébrer ce jour qui lui est dédié. Ce concept a été repris par les Romains au 4e siècle pour inventer la naissance de Jésus et la fête de Noël.

Après le jour d’Ousiré, on a les jours d’Aïssata (Isis)Horo (Horus)Souté (Seth) et Nabintu (Nephtys). Renpet Neferet (le Nouvel an) est donc le 3 août. Les noms des mois sont : Djehuty, Pa n Ipet, Hout Horo, Ka herKa, Ta Aabet, Pa n mekher, Pa n Imana Hoteè, Pa n Rennutet, Pa n Khonsou, Pa n Inet, Ip Ipi, Mesut Ra; précisément, nous avons : 

Les Jours Épagomènes

  • Du 29 Juillet au 2 Aout : Ousiré, Aïssata, Horo, Souté, Nabintou.

La saison Akhet

  • Du 3 Aout au 1er Septembre : Djehouty
  • Du 2 Septembre au 1er Octobre : Pa n Ipet
  • Du 2 Octobre au 31 Octobre : Hout Horo
  • Du 1er Novembre au 30 Novembre : Ka her Ka

La saison Peret

  • Du 1er Décembre au 30 Décembre : Ta Aabet
  • Du 31 Décembre au 29 Janvier : Pa n Mekher
  • Du 30 Janvier au 28 Février : Pa n Imana Hotep
  • Du 1er Mars au 30 Mars : Pa n Rennut

La Saison Shemou

  • Du 31 Mars au 29 Avril : Pa n Khonsu
  • Du 30 Avril au 29 Mai : Pa n Inet
  • Du 30 Mai au 28 Juin : Ip Ipi
  • Du 29 Juin au 28 Juillet : Mesut Ra

Voici des témoignages de savants Grecs de renom sur le calendrier africain :

  • Ils (les prêtres égyptiens) s’accordent tous pour dire que les Égyptiens, en étudiant l’astronomie ont découvert l’année et ont été les premiers à la diviser en 12 parties – et à mon opinion, cette méthode de calcul est meilleure que celle des Grecs ; lesquels pour réguler leurs saisons, intercalait un mois entier entre années, alors que l’année des Égyptiens consistait en 12 mois de 30 jours chacun, et qu’ils intercalaient 5 jours additionnels.

Hérodote (Source : Calendars in Antiquity : empires, States, and Societies ; Sacha Stern, page 126).

  • Ils (les prêtes égyptiens) ont révélé aux Grecs les secrets de l’année entière, que ces derniers ignoraient comme beaucoup d’autres choses.

Strabon. (Source : The ancient Egyptian culture revealed, Moustapha Gadalla, page 32)

Les astronomes

Articles similaires

Laisser un Commentaire