KONGOLISOLO
Les inventions Noires/Africaines sont à promouvoir : les Turbans Noirs/Africains, cette enveloppe de la tête, symbole de modestie ou de richesse, que plusieurs civilisations utilisent aujourd’hui est une invention Nigériane depuis des milliers d’années avant la traite des Noirs/Africains par les Occidentaux; « Les Turbans Noirs/Africains ne sont qu’un petit fragment de la myriade de richesses véhiculées par la culture Noire/Africaine » … (VIDÉO)
Devoir de mémoire – Histoire et caractéristiques : Quid de la Sapologie au temps de nos ancêtres ? Comment était-ce au temps de nos ancêtres ? Bien habillé, bien coiffé, bien parfumé; c’est celui qu’on appelle affectueusement Papa Wemba qui prononçait ces mots (paroles) dans sa chanson (Matebu, en 1979); des mots qui resteront à jamais gravés dans la mémoire collective des Kongolais (de la RD Kongo et de la République du Kongo; « Rien de tout cela, mais ils vivaient décemment » … (VIDÉO)
Andrew Jackson Beard (1849–1921) était un inventeur afro-américain, qui a introduit deux améliorations à l’attelage automatique de wagons de chemin de fer en 1897 et 1899, et a été intronisé au National Inventors Hall of Fame à Akron, Ohio en 2006 pour cette réalisation; « Le 15 décembre 1887, marque la date du début des recherches du captif Noir/Africain Andrew Jackson Beard, un ancien fermier de Birmingham, Alabama, qui eut l’idée d’inventer une charrue de type Dutre, qu’il commercialisa ensuite et en vente pour 5200 $! Pour cela, ces fonds lui ont permis d’investir dans le secteur immobilier »

Afrique (Technologies africaines)

Devoir de mémoire – Peuple Noir/Africain et fierté : aucune race n’a le monopole de l’intelligence; L’Afrique, berceau de l’humanité, est potentiellement très riche en nature, mais aussi en ressources humaines; (L’Afrique est un continent, certes, qui a connu de grands problèmes séculaires tels que l’esclavage, la colonisation, l’apartheid, les guerres, Etc); « Cependant, le continent a besoin de tous ses enfants ainsi que de toutes les personnes de bonne volonté pour son développement, de soutien aux initiatives positives, aux projets liés au développement, aux valeurs humaines, aux devoirs de mémoire aussi; comme prise de conscience de la cause Noire/Africaine; ce sont les défis qui nous attendent tous »

Kongo Lisolo

Cette autre face de l’Afrique, qu’ils ne vous montrent pas et dont qu’ils ne vous parlent quasiment pas : l’Afrique n’a pas bonne presse, ses détracteurs ont toujours brossé un sombre tableau d’une Afrique (de la misère, de la pauvreté, des maladies de toutes sortes, de nonchalance, de manque de créativité et d’innovation); « Aucune région du monde n’a autant fait l’objet de caricatures et de stigmatisation que l’Afrique; pourtant il y a une autre face cachée et positive de cette partie du Continent; il y a une autre Afrique, une Afrique des possibilités, des opportunités, des innovations, de la créativité, de la croissance économique, Etc »

Admi1

Devoir de mémoire – Elikia, le premier smartphone Africain arrive au Kongo : après une tablette en 2011, l’entrepreneur Kongolais vérone Mankou met sur le marché un smartphone 100 % Africain; bien que fabriqué en Chine, l’Elikia a été totalement développé en local pour moins de 100 000 euros; il est vendu 130 euros sans subventions, (le jeune entrepreneur Vérone Mankou, débute la commercialisation du premier smartphone 100 % Africain); « Baptisé Elikia (Espoir, en lingala, la langue nationale), il s’agit d’un smartphone d’entrée de gamme, vendu 85 000 francs CFA, soit près de 130 euros »

Admi1

Devoir de mémoire – Innovation technologique : Vérone Mankou invente la 1ère tablette Africaine; (l’inventeur Kongolais, Verone Mankou fait la fierté de toute l’Afrique; il est le directeur général de l’entreprise VMK), ce jeune Kongolais est surtout connu pour avoir récemment mis sur le marché une tablette tactile, la première conçue par un Noir, d’Africain; « Voici le résumé de son interview »

Admi1

Devoir de mémoire : qui pour dire aux Blancs/Occidentaux que les ancêtres Noirs/Africains savaient compter et calculer avant l’arrivée de leurs ancêtres dans la soi-disant Afrique ? Ne vous laissez pas berner par qui que ce soit, surtout ceux-là qui estiment que l’histoire des Noires/Africains remontent à l’esclavage ou à la colonisation; avant même qu’ils n’arrivent sur le soi-disant Continent/Africain, nos ancêtres savaient déjà compter et faire des calculs; « Le Ware (Wale) appelé différemment dans les langues Noires/Africaines (Ngola, Mangola, Ndeba; Etc); n’était pas de simplse jeux; c’est la première calculatrice; et à l’instar du rubis cube c’était un outil pour booster son QI »

Admi1