KONGOLISOLO
Origine Kémite du Bouddha selon Cheik Anta Diop; il semblerait que le Bouddha soit un prêtre égyptien chassé de Memphis par les persécutions de Cambyse (-525) : cette tradition justifierait la représentation du Bouddha aux cheveux crépus; « Les archives historiques n’invalident pas cette tradition; (Koempfer, dans son Histoire du Japon), affirme que Bouddha Saçya, de l’Inde, était un prêtre de Memphis, qui a fui l’Égypte vers l’Inde au moment de l’invasion de Cambyse, qui n’a eu lieu qu’en l’an 525 av. J.-C. Koempfer a voulu tout rapporter à une idée dominante (la diffusion en l’Asie des doctrines égyptiennes par les prêtres de Thèbes et de Memphis exilés par Cambyse ou fuyant ses persécutions) »
Devoir de mémoire : qui pour dire aux Blancs/Occidentaux que les ancêtres Noirs/Africains savaient compter et calculer avant l’arrivée de leurs ancêtres dans la soi-disant Afrique ? Ne vous laissez pas berner par qui que ce soit, surtout ceux-là qui estiment que l’histoire des Noires/Africains remontent à l’esclavage ou à la colonisation; avant même qu’ils n’arrivent sur le soi-disant Continent/Africain, nos ancêtres savaient déjà compter et faire des calculs; « Le Ware (Wale) appelé différemment dans les langues Noires/Africaines (Ngola, Mangola, Ndeba; Etc); n’était pas de simplse jeux; c’est la première calculatrice; et à l’instar du rubis cube c’était un outil pour booster son QI »
Le secret du sésame (ouvre-toi); selon la sagesse Yoruba et (Gbe) : ce que nous sommes et ce que nous avons est le reflet de notre esprit, le spirituel conditionne le matériel; en d’autres termes, notre état extérieur est étroitement lié à notre état intérieur; ce que nous faisons et ce que nous sommes doit être la source de votre bien-être, car Platon nous dit que « Les yeux de l’esprit ne commencent à être aiguisés que lorsque ceux du corps commencent à s’affaisser ; (chez les Yorubas, pour être sage, il faut respirer la sagesse) »

Pensée Africaine (Philosophie Africaine)

Le Vodou a ses propres divinités : les adeptes du culte Vodou et des spiritualités Noires/Africaines, en général, ne connaissent pas de Dieu anthropomorphe, un « Dieu créateur Occidental »; mais une hiérarchie de divinités dont chacune joue un rôle bien défini qui lui est attribué « Bien avant les sermons et prédications de ceux-là qui s’arrogent le monopole de la connaissance de Dieu, et surtout, bien avant l’alphabétisation, le concept que les ancêtres Noirs/Africains avaient de Dieu est, encore aujourd’hui, plus proche de la connaissance métaphysique et mystique relatives aux réalités immuables de l’Univers, que les sermons les plus aguerris des prédicateurs religieux »

Admi1

Le concept de la sorcellerie dans la pensée de l’homme Blanc/Occidental et son application erronée à la culture Négro-Africaine : la sorcellerie n’est pas l’apanage des Noirs/Africains; existant depuis la nuit des temps, elle aussi vielle que l’humanité « La sorcellerie est comprise comme une pratique qui remonte à la genèse même de l’espèce humaine; en se référant aux écrits des lexicographes Occidentaux, nous pouvons comprendre la sorcellerie comme (l’ensemble des opérations magiques d’une personne supposée être liée au diable pour faire des maléfices) »

Admi1

Pythagore de Samos (569 à 500) en Afrique : il aurait passé 22 ans en Afrique (Égypte) où il a appris la science des nombres et de la musique, et dont il a toute la gloire que vous connaissiez « Samos est une île sur la côte turque , non loin de Millet; Pythagore est probablement un élève de Thalès et d’Anaximandre; il voyage en Égypte, est captif à Babylone, revient à Samos puis, après de longs voyages, s’installe enfin à Crotone (Italie du Sud), où il fonde une école; (la philosophie, les mathématiques, les sciences naturelles y étaient étudiées et des rites secrets y étaient pratiqués) »

Admi1

Alpha et Oméga : appropriation d’un concept venu de Kemet « Alpha et Oméga sont la première et la dernière lettre de l’alphabet grec (A .Ω) » L’expression (Je suis Alpha et Oméga), mentionnée à plusieurs reprises dans la Bible évoque l’idée de plénitude et éternité, rappelant ainsi que toute existence vient de l’existant ; en fait, ce concept est antérieur au judaïsme ; son origine se trouve en Afrique dans les textes Kemit de la période pharaonique

Admi1

Le problème avec certains de nos frères et sœurs Noirs/Africains, c’est que si vous publiez un article, ils ne lisent pas en entier; ils ne lisent que le titre de l’article et se mettent à insulter « Quand KongoLisolo vous dit que le Dieu d’Israël (Dieu des Chrétiens & Musulmans) est un Dieu raciste, escroc et tueur; vous ne voulez pas y croire; pourquoi, sur cette photo le Satan est Noir, mais l’Ange est Blanc ? »

Admi1