KONGOLISOLO
La féminisation de l’homme Noir/Africain : c’est un phénomène qui tend à caractériser l’homme Noir/Africain de l’habillement au maquillage, en passant par les gesticulations et les mimiques, c’est un décor métallique, celui où l’homme Noir/Africain se féminise progressivement; « Voici donc le genre de personnes que les universalistes Noirs/Africains considèrent comme des modèles ! Avez-vous pris soin d’examiner ce que beaucoup d’artistes font maintenan ? En particulier les artistes musiciens ?? »
Le Secret de la Vente au Nègre : Selon leur soi-disant (Vendeur Psychologique), les Nègres achètent par marque et nom, ils sont plus satisfaits de l’apparence extérieure, c’est tout ce qui brille pour eux c’est l’or; « S’ils aiment la qualité, c’est pour se sentir importants et reconnus, et non pour l’utiliser à bon escient; parfois les Nègres sont influencés par d’autres humains; ce sont de bons suiveurs; ils achètent tel ou tel bien simplement parce qu’ils ont vu d’autres l’acheter » … (VIDÉO)
Ces défilés de mode qui volaient la divinité de la femme : quand les chrétiens n’avaient pas encore découvert les défilés de mode, les femmes, ces créatures ineffables, rayonnaient de toute leur divinité, elles étaient des créatures vénérées autant qu’elles étaient le rempart de la société; mais depuis que les chrétiens ont découvert le modelage (mannequinat), les femmes ont perdu leur divinité à force d’être dénudées à tout bout de champ … (VIDÉO)

Amérique-politique

Devoir de mémoire – restaurons l’histoire : une vérité qui risque de bouleverser le paradigme de plusieurs sciences occidentalisées, le peuple Melungeon des (Montagnes Appalaches) est la preuve d’une migration Noire/Africaine avant l’esclavage aux États-Unis, et qui laisse croire, que les Noirs/Africains ont découvert l’Amérique et y vivaient avant l’arrivée de Christophe Colomb, à qui l’on attribue faussement la découverte de ce Nouveau Monde; « Le peuple Melungeon est la preuve de la migration pré-esclavagiste des Noirs/Africains vers les États-Unis au fil des ans, des affirmations diverses et variées ont été faites sur les origines de ce peuple Noir appelé péjorativement les Melungeons »

Admi1

Devoir de mémoire – Palmares fut, au Brésil, dès le début du XVIIe siècle, le premier État Nègre des Amériques : des esclaves marrons échappés des plantations de canne à sucre établies par les Portugais autour de Pernambuco fondèrent Os Palmares, un vaste Quilombo (communauté de marrons ) près de la montagne Barriga; « La population, à laquelle vinrent se mêler des autochtones et des Européens, atteignit 30 000 personnes qui s’inspirèrent de l’Afrique pour inventer une nouvelle civilisation basée sur l’autogestion et des cultures vivrières variées »

Admi1

Devoir de mémoire – le dynamisme des Noirs/Américains dans l’histoire de l’Amérique : si l’Amérique a taillé sa puissance et sa gloire dans le roc, c’est avec les Noirs/Américains; ce sont eux qui ont façonné l’Amérique rugueuse dans les tranchées, mais Abraham Lincoln n’a pas libéré les esclaves; il les a tout simplement émancipés; ce qui rendait la propriété des esclaves (appartenant à des particuliers) à l’État ou au gouvernement; de plus, ce que Lincoln a fait, faisait partie d’une stratégie politique, visant au profit du Nord

Admi1

Devoir de mémoire – l’histoire tacite de Christophe Colomb : ceux qui font l’éloge de Christophe Colomb ignorent l’histoire tacite de son aventure, (Christophe Colomb est connu comme étant le soi-disant premier navigateur européen à avoir découvert l’Amérique en 1492, mais combien connaissent ses sombres côté?); « Christophe Colomb, selon de nombreux historiens, s’est retrouvé dans les Amériques alors qu’il pensait être en Inde »

Admi1

États Unis : voici pourquoi il faut relativiser au lieu de stigmatiser; vue de l’extérieur, l’Amérique est une superpuissance, une nation modèle au centre du monde (si bien, que le rêve américain se nourrit comme si les États-Unis étaient tombés du ciel et que tous les vestiges de souffrance, de pauvreté et de misère avaient complètement disparu); « La politique étrangère américaine est la championne de la stigmatisation »

Admi1

Débat : Nous sommes responsables de notre propre malheur, de notre image véhiculée au quotidien dans nos mœurs et à travers les médias; « Nous en avons marre de suivre tout ce que la télévision nous offres sur les Noirs/Africains, dépeints comme (toxicomanes, violents, confus, stupides, pauvres, idiots, esclaves, prisonniers, ghetto, Ect); ne serait-il pas possible de changer cette image négative ?? »

Admi1