KONGOLISOLO
Devoir de mémoire : unis dans la douleur, l’ANC et le FRELIMO avaient obtenus gain de cause; le Congrès National Africain (ANC) et le Front pour la Libération du Mozambique (FRELIMO) ont partagé un destin commun, un destin de douleur et de lutte; « Alors que la quasi-totalité des pays africains accédèrent à leurs indépendances, dans les années 60, mais le Portugal maintenait encore le Mozambique sous le joug colonial; et en Afrique du sud, le régime de l’Apartheid (ségrégationniste) qui faisait rage »
Devoir de mémoire – Carmen Pereira : disciple du nationaliste Amilcar Cabral, (Carmen Pereira est une femme révolutionnaire de Guinée-Bissau, née en 1936; elle est la première femme chef d’État de son pays ainsi que la première en Afrique); « Très jeune, elle s’engage dans la guerre d’indépendance de la Guinée-Bissau avec son mentor Amilcar Cabral, contre les terroristes Portugais; l’engagement politique de Carmen Pereira débute en 1962 lorsqu’elle rejoint le PAIGC (Parti Africain pour l’Indépendance de la Guinée et du Cap-Vert) »
La prédestination concerne-t-elle aussi le paradis ou l’enfer ? La doctrine théologique chrétienne de la prédestination stipule que Dieu aurait choisi de toute éternité ceux qui seront pardonnés et auront le droit d’accéder au paradis ou à la vie éternelle dans la béatitude totale, d’une part, et d’autre part, ceux qui seront condamné à la damnation éternelle à vivre le châtiment dans un feu ardent d’enfer ; « Si tout a déjà été décidé dès le départ par le Dieu d’Israël de ceux qui entreront au paradis ou au royaume des cieux et des damnés de l’enfer, pourquoi alors demander aux gens de chercher Dieu, de prier ou d’aller à l’Église ?? Car si l’on est déjà prédestiné à aller en enfer, il est inutile de se donner la peine de chercher le chemin qui mène au paradis »

Europe-politique

Devoir de mémoire – Naissance de la Côte d’Ivoire : il y a 130 ans, le président français signa un décret créant la soi-disant colonie de Côte d’Ivoire, (Marie-François-sadi-Carnot-1887, 10 mars 1893); il y a exactement 130 ans jour pour jour qu’un certain Sadi Carnot, alors président français, signait le décret créant la colonie de Côte d’Ivoire; « Le gouvernement français constitue officiellement la colonie de Côte d’Ivoire en regroupant les comptoirs français du golfe de Guinée fondés un demi-siècle plus tôt par Kerhallet et Fleuriot de Langle; les frontières de la nouvelle colonie ont été délimitées les années précédentes par Louis Gustave Binger, officier d’ordonnance de Faidherbe »

Admi1

Débat : Nous sommes responsables de notre propre malheur, de notre image véhiculée au quotidien dans nos mœurs et à travers les médias; « Nous en avons marre de suivre tout ce que la télévision nous offres sur les Noirs/Africains, dépeints comme (toxicomanes, violents, confus, stupides, pauvres, idiots, esclaves, prisonniers, ghetto, Ect); ne serait-il pas possible de changer cette image négative ?? »

Admi1

La polygamie est-elle un vice et la monogamie une vertu ? Que vous soyez pour ou contre la polygamie, tout est question de choix, de paradigmes, de possibilités, et selon la société dans laquelle vous vivez; la polygamie, comme la monogamie, présente à la fois des avantages et des inconvénients : dans le paradigme Noir/Africain, la polygamie présente de nombreux avantages lorsque l’on s’affranchit de la vision occidentale du terme et que les hommes d’aujourd’hui se réfèrent à l’éducation et aux valeurs de leurs pères; « C’est faute d’avoir trouvé le bonheur quand on est monogame que beaucoup d’hommes se réfugient dans les plaisirs sensuels et la vulgarité; (incapables de s’affirmer), ils noient leur sensualité dans l’hypocrisie en se faisant des maîtresses et en ayant des enfants bâtards cachés »

Admi1

St. Martin de Porres Velázquez (né le 9 décembre 1579 et mort le 3 novembre 1639): un Muntu de Katiopa en Europe déjà au 14ème siècle; grâce à une vie ascétique, austère et au regard permanent sur le Christ en essayant de l’imiter, cela a fait de St. Martin de Porres Velázquez; « Ce Maure de souche Noire/Africaine, dit l’homme de Katiopa, un dévot hors pair, et qui accomplit même des miracles; c’est un soi-disant saint de sang Maure »

Admi1

Devoir de mémoire: le 23 avril 1994, le soi-disant St. Siège proclamait Bakanja bienheureux, la nouvelle n’a été rendue publique que le lendemain, 24 avril, lorsque Sa soi-disant Sainteté le Pape Jean-Paul II, l’a déclaré publiquement, lors du Synode des évêques sur l’Afrique; « Isidore Bakanja est né vers 1885 dans la région de Mbandaka; après son baptême, il cultive une dévotion particulière à la soi-disant bienheureuse Vierge Marie; malgré les difficultés rencontrées dans son travail à cause de sa fidélité au Christ, il reste ferme dans sa foi dite aveuglante »

Admi1