KONGOLISOLO
Actualité

Les origines du Hockey, ses variantes, et toutes les disciplines olympiques; du passé lointain à nos jours : les anciens Soudanais (Kush-Kemet, les Pélasges Grecs, les Romains et enfin les Arabes ont tous pratiqué dans le passé des variantes du Hockey dont les origines remontent à l’Afrique); « Il existe un papyrus retrouvé profondément enterré dans le village de Beni Hasan dans la Vallée du Nil ainsi qu’une fresque murale datant de 2000 ans avant l’ère de la domination chrétienne qui montrent deux Noirs/Africains tenant des bâtons aux extrémités recourbées, face à une petite boule et auquel si vous ajoutez des protège-tibias, vous obtiendrez clairement des joueurs de glace ou de terrain, de hockey »

D’ailleurs, avant même que Christophe (le Colon), ne tombe sur ce qu’il appelait le Nouveau Monde, les Aztèques jouaient aussi à ce jeu depuis plusieurs siècles déjà dans toute l’Amérique Centrale et qu’ils appelaient (Araucono), il en est de même, chez les indigènes mélanodermes d’Argentine qui, avant leur extermination, pratiquaient également un sport similaire appelé (Cheuca), et qui croyaient que ce jeu faisait d’eux de meilleurs guerriers au combat.

Et bien sûr, ce ne sera que bien plus tard que ce sport Noir/Africain se transformera alors à la sauce occidentale dans le domaine, puis le hockey sur glace afin d’apparaître pour la première fois, au cours du 19e siècle dans les îles britanniques, sans oublier évidemment : (escrime, course à pied, boxe, lutte, gymnastique au sol, golfe), et pour ainsi dire presque toutes les disciplines et compétitions (Olympiques), pratiquées aujourd’hui.

Cependant, le mérite reviendra toujours à ceux qui l’ont créé, c’est-à-dire aux Noirs/Africains même si les suiveurs pensent toujours qu’ils font mieux et se font passer pour les principaux créateurs. Dire que (l’Afrique est le berceau de l’humanité) n’est pas une simple promesse, mais la reconnaissance que la civilisation Noire/Africaine est à la pointe de l’humanité.

Hockey

Articles similaires

Laisser un Commentaire